Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Lu pour vous... à La Documentation française : le dossier "Histoires de France"

La chronique de Myriam Lemaire ; les points de vue d’Emmanuel LE ROY LADURIE et Pierre NORA
La Documentation française vient de publier le dossier « Histoires de France » de Dominique Borne dans la collection "Documentation photographique". Myriam Lemaire l’a lu pour vous et fait ici partager son analyse. Elle a aussi interrogé sur ce thème les Académiciens Emmanuel Le Roy Ladurie, de l’Académie des sciences morales et politiques, et Pierre Nora, de l’Académie française à écouter ici.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Myriam Lemaire
Référence : VUE521
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/vue521.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 20 novembre 2011

L’histoire de France existe-t-elle ? A cette question paradoxale, le dossier réalisé par Dominique Borne, à la fois historien et doyen honoraire de l’Inspection générale de l’Education nationale, répond par la négative.

Rappelant dans l’éditorial cette citation de Paul Veyne, dans Comment on écrit l’histoire (1971), « L’histoire n’existe pas, il n’existe que des histoires », l’auteur met l’accent non seulement sur la pluralité mais aussi sur le caractère construit de l’histoire. Il souligne que cette construction suppose des choix qui varient selon les époques et selon les enjeux. L’histoire de France serait constituée par une succession de mythes et de récits élaborés au fil du temps.

Il fait le point sur deux visions concurrentes du récit national qui correspondent chacune à deux périodes : celui d’une « histoire providentielle » qui est celle d’un royaume chrétien aimé de Dieu, de « la France fille aînée de l’église » et dont le baptême de Clovis marque le commencement ; celui d’un « roman national », histoire républicaine d’un peuple rassemblé en nation, construite au 19ème siècle et dont le gaullisme serait le dernier avatar. Sont ainsi décryptés des récits dont les choix sont différents, qu’il s’agisse des moments fondateurs, des figures historiques et des chronologies, comme le montre l’auteur en présentant des « moment choisis », chronologies suggestives qui soulignent la pluralité des regards posés sur l’histoire de France.

Quelle histoire de France pour aujourd’hui ?

A cette interrogation, l’auteur tente de répondre en donnant une troisième chronologie qui débute avec la fondation de Marseille vers 600 avant Jésus-Christ. Il propose quelques directions autour desquelles il serait possible de construire une histoire de France pour notre temps qui permettrait de « faire France ensemble ». Il recommande en particulier de prendre en charge l’ensemble des appartenances géographiques ou spirituelles et d’inscrire notre histoire dans celle de l’Europe, voire dans l’histoire mondiale.

Au moment où le projet de « Maison de l’Histoire de France » fait débat et où des responsables politiques se posent la question d’un « roman national » pour aujourd’hui, ce dossier qui souligne la complexité des choses, invite le lecteur à la réflexion sur l’histoire de notre pays. Il nous questionne sur notre propre perception de l’histoire de France, sur nos repères et nos grands hommes.

Quelle histoire de France avons-nous reçue en héritage ? Quelle est celle que nous voulons transmettre aux générations suivantes ? Ce questionnement est l’un des mérites de ce dossier qui est aussi, comme tous les numéros de cette collection, un instrument de travail.

Un outil pédagogique :

Il propose des ensembles documentaires commentés par l’auteur qui abordent chacun un aspect particulier de la thématique générale. Pour travailler sur chacun de ces thèmes devant un auditoire, il est possible d’acquérir dix-huit transparents, accompagnés de huit pages de pistes pédagogiques, par exemple, la carte des cours d’eau des années 1950, l’histoire de la Bastille (1878, gravure), l’Empire colonial français en 1929 (planisphère).

A découvrir dans ce dossier, une riche iconographie, une bibliographie et des morceaux choisis de textes anciens, comme les « Lettres patentes pour l’établissement de l’Académie françoise » de janvier 1635, année de la création de cette institution par Richelieu.

Pour approfondir cette réflexion, un numéro sera publié au printemps 2012, consacré aux lieux de mémoire européens.

Points de vue d’Académiciens

Interrogé à propos de cette citation de Paul Veyne « L’histoire n’existe pas, il n’existe que des histoires », l’Académicien Emmanuel Le Roy Ladurie, Président de la section Histoire-Géographie de l’Académie des sciences morales et politiques, a donné son point de vue :

Emmanuel Le Roy Ladurie
Emmanuel Le Roy Ladurie

Après avoir souligné l’évidence de cette affirmation de Paul Veyne, il a évoqué comme exemple de découpage de l’histoire, l’histoire des onze grandes régions françaises : « Il y a l’histoire méridionale ou occitane, l’histoire catalane, l’histoire basque, l’histoire bretonne, l’histoire de la Flandre, l’histoire de la Lorraine et celle de l’Alsace… ». A propos des moments fondateurs de l’histoire de France, l’Académicien cite la mort de Louis XIV, la Révolution française, la journée du 4 septembre 1870, date de la proclamation de la République.

Lors d’un entretien avec Myriam Lemaire, à Canal Académie, Pierre Nora, de l’Académie française, a donné son point de vue sur ces sujets.

Pierre Nora
Pierre Nora

Il évoque aussi ses deux nouveaux livres sur l’histoire : « Historien public » et « Présent Nation Mémoire », édités chez Gallimard. Ecoutez l’interview.

- Histoires de France de Dominique Borne

Documentation photographique - Dossier n° 8083 - septembre-octobre 2011 / 64 pages, 11 € / La Documentation française / Découvrez la revue « Histoires de France » sur le site de La Documentation française

- Canal Académie est en partenariat avec

- Numéros récents :

Métropoles et mondialisation - n° 8082

L’économie française de 1914 à nos jours - n° 8081

A paraître : > Représenter le monde Numéro 8084 (novembre-décembre 2011)

> Le nazisme Numéro 8085 (janvier-février 2012)

La Direction de l’information légale et administrative (DILA) est une direction d’administration centrale des services du Premier ministre. Issue de la fusion de la direction de la Documentation française et de la direction des Journaux officiels, elle est placée sous l’autorité du Secrétariat général du Gouvernement. Sous la marque "La Documentation française", la DILA est aujourd’hui l’un des grands éditeurs publics français.

>http://www.dila.premier-ministre.gouv.fr/




En savoir plus :

- Consultez les autres chroniques de Myriam Lemaire et les émissions de Canal Académie, en partenariat avec la Documentation française :

- Lu pour vous... à La Documentation française : le dossier "Histoires de France" avec les points de vue de Pierre Nora, de l’Académie française, et d’Emmanuel Le Roy Ladurie, de l’Académie des sciences morales et politiques.

- Lu pour vous... à la Documentation française : Service public, services publics de Pierre Bauby avec le point de vue de Marcel Boiteux, de l’Académie des sciences morales et politiques.

- Lu pour vous ... à la Documentation française : " la justice en réforme : où en sommes-nous ?" avec le point de vue de François Terré, de l’Académie des sciences morales et politiques.

- Lu pour vous… à la Documentation française : « Le Président de la République au centre du pouvoir » avec le point de vue de Pierre Mazeaud de l’Académie des sciences morales et politiques






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires