Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Japon dans les arts : ofuda, estampes et armures samouraï

Le regard de Jean-Noël Robert, philologue de la civilisation japonaise, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

La haute connaissance du Bouddhisme, de la langue et de la civilisation japonaises de Jean-Noël Robert nous guide pour évoquer les ofuda, les estampes et les armures samouraï. Trois exemples pour découvrir une vision de l’art à la fois différente et proche de la culture occidentale, présentés au micro de Marianne Durand-Lacaze, par l’orientaliste Jean-Noël Robert, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, professeur au Collège de France, pour une entrée passionnante dans les arts du Japon par les mots, la civilisation et la religion, loin de l’histoire de l’art habituelle, et pour servir les arts avec savante noblesse.


Bookmark and Share

Jean-Noël Robert est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres où il a été élu en 2006. Orientaliste, spécialiste du Bouddhisme japonais, il occupe depuis peu au Collège de France, la chaire de Philologie de la civilisation japonaise. Il a prononcé sa leçon inaugurale le 2 février 2012. Comment le mot « art » se traduit en Japonais et quel sens a-t-il pour les Japonais ?


Pourquoi parle-t-on souvent du "raffinement" des arts du Japon ? Confucius disait je transmets mais je ne crée pas, nous rapporte Jean-Noël Robert. Comment l'art est-il perçu dans la culture japonaise ? Comment les influences chinoises, coréennes, européennes se sont-elles inscrites dans les arts de l'archipel japonais ? Voilà quelques unes des questions auxquelles répond le philologue avant d'aborder l'influence du bouddhisme, du shintoïsme et du taoïsme sur les arts du Japon, à travers l'étude des ofuda, ces images pieuses gravées sur papier, très populaires, mais aussi à travers les estampes, autres images emblématiques de la civilisation japonaise et enfin, à travers les armures des samouraï du XVIIIe et XIXe siècle où la présence des divinités protectrices et des légendes locales s'accordent pour donner aux objets une fonction à la fois guerrière et esthétique.




Dans cette émission, Jean-Noël Robert explique la particularité des ofuda ces images que le croyant bouddhiste pouvait avoir sur lui, partout, en toutes circonstances. Elles se présentent sous la forme d'un petit feuillet imprimé figurant une divinité et une inscription. Gravées sur bois, elles étaient distribuées aux fidèles comme preuve de leur visite dans les lieux de pélerinage. L'ofuda accompagne un texte bouddhique ou un extrait. C'est là un moyen simple et efficace de diffusion des textes bouddhiques. En France, les ofuda sont connues par la formidable collection de Bernard Frank orientaliste, spécialiste du bouddhisme et de son iconographie (mort en 1996). Membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres et professeur nommé au Collège de France en 1979, il fit de très nombreux séjours au Japon où il a visité près de 2000 lieux(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires