Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean Cocteau - Lucien Clergue dans l’actualité photographique : Paris, Menton, New-York et Miami

L’œil et le témoignage du photographe Lucien Clergue sur Jean Cocteau, de l’Académie française

Lucien Clergue évoque ses souvenirs personnels avec Jean Cocteau, figure mythique des lettres françaises et des arts, membre de l’Académie française. Le photographe a eu la grande chance de rencontrer Jean Cocteau que Picasso lui présenta en 1956. De cette relation de confiance naîtra un lien fort entre les deux hommes : un merveilleux échange entre artistes selon les mots de Lucien Clergue. De Paris, Menton à New-York et Miami, Clergue et Cocteau sont au cœur de l’actualité avec l’ouverture du musée Jean Cocteau à Menton et dans plusieurs expositions du côté de deux rives de l’Atlantique.


Bookmark and Share

Lucien Clergue évoque la passion de Cocteau pour Menton où le poète aimait passer ses vacances, un lieu et une région à laquelle Lucien Clergue comme Jean Cocteau ont été indéniablement attachés. La municipalité a inauguré le 6 novembre 2011, le musée Jean Cocteau Collection Séverin Wunderman grâce à l’exceptionnelle donation de Séverin Wunderman. La première et la plus importante ressource publique mondiale de l’œuvre de Jean Cocteau, a donc vu le jour à Menton avec le label « Musée de France ».




La donation de Séverin Wunderman compte 1800 œuvres dont 990 œuvres de Jean Cocteau présentant toutes les périodes de l'artiste et les différentes facettes de son génie, depuis les premiers autoportraits des années 1910 jusqu’à la période « méditerranéenne » de la fin de sa vie, moins connue.

Le musée présente ainsi des tableaux, dessins, céramiques, tapisseries, bijoux, photographies, documents sonores, extraits de films, mais également 450 œuvres de grands maîtres de la peinture proches de Jean Cocteau : Picasso, Modigliani, De Chirico, Miro, Foujita... Le fameux paravent de Sacha Guitry est exposé, des céramiques de Cocteau, ses dessins : un moyen de faire découvrir un autre Cocteau à ceux qui ne le connaissent que par le cinéma. Si Cocteau a attendu 50 ans pour avoir un musée, Lucien Clergue, assez bouleversé, remarque qu'il a, de son vivant, une salle portant son nom dans ledit musée. Il annonce qu'il complètera ce fonds photographique par d'autres photos ou d'autres documents en sa possession, au fur et à mesure.



La collection révèle donc en plus de l'œuvre, l’homme Jean Cocteau, grâce à de très nombreux portraits et témoignages de ses amis artistes. Dans ce cadre, un mécène qui souhaite gardé l'anonymat, a offert 200 photographies du tournage du Testament d'Orphée prises par Lucien Clergue au cours duquel le poète cinéaste lui avait laissé carte blanche. L'expérience inoubliable de ce moment exceptionnel, la découverte de la phénixologie, un mot inventé par Dali, lui permit d'explorer ses talents au-delà du travail de l'habituel photographe de plateau, de quitter l'usine où il travaillait depuis dix ans, et de choisir la photographie d'art pour(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires