Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’imaginaire musical de Franz Liszt : des oeuvres pour la postérité

Danièle Pistone, correspondant à l’Académie des beaux-arts, rend hommage à Franz Liszt

Danièle Pistone, musicologue reconnue, ne s’est pas fait prier pour rendre hommage à Franz Liszt, le plus européen des compositeurs du XIXe siècle, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance (1811) ! Elle évoque l’imaginaire lisztien et sa réception, en retrait par rapport à celle de Chopin, au XXe siècle. Pourquoi le premier fut-il moins en faveur que le second ? Et pourtant son modernisme est indéniable... Liszt, le plus grand des musiciens romantiques, fut, aussi un précurseur. Serait-il le premier des compositeurs modernes ? Quel accueil le XXI° siècle lui réserve-t-il ?


Bookmark and Share

Danièle Pistone, correspondant à l'Académie des beaux-arts, est musicologue, professeur à l'université de Paris IV Sorbonne et directeur de l'Observatoire Musical Français. Elle souligne d'emblée que notre vision lisztienne est influencée par notre conception actuelle [as toujours positive- du romantisme.

Certes, les romantiques Schumann, Chopin et Liszt sont bien présents dans notre société mais on constate un léger retrait, dont « Liszt-romantique » souffre encore plus que Chopin.



Et Danièle Pistone de préciser: «  Mais n'exagérons rien : toutes les statistiques de 1913 à la fin du siècle, le classe, d'un point de vue quantitatif, à la neuvième place parmi le palmarès des musiciens. Il reste très écouté, mais moins que Mozart, Bach, Beethoven, Chopin, pour ne citer qu'eux. Pourquoi Liszt est-il moins en faveur que Chopin ?Les raisons, bonnes ou mauvaises, sont multiples.
D'abord, chez Chopin, tout est toujours parfait. Et je vous mets au défi d'enlever une mesure dans une partition de Chopin, sans que cette musique ne s'effondre. Chez Liszt, parce que le discours est beaucoup plus fragmenté, parce que c'est un homme de théâtre et, enfin, parce que sa musique est animée par beaucoup d'idées, c'est une musique -dirait-on- moins parfaite que celle d'un Mozart ou d'un Chopin. 
Et puis le XXe siècle n'était pas ouvert à la dimension sacrée du romantisme lisztien.»


« J'ai eu une vie trifurquée » (Franz Liszt)

Né en Hongrie, Liszt passa la fin de son adolescence et sa jeunesse en France ; puis il vécut entre l'Allemagne, l'Italie et de nouveau son pays natal.
Déraciné, ce musicien « de partout » fut, en fait, un musicien « de nulle part » -à la différence de Chopin revendiqué fortement par la Pologne et la France, même s'il ne devint jamais français.

La liaison et la fuite en Suisse de Liszt avec Mme d'Agoult, une femme mariée de laquelle il eut trois enfants, scandalisa les Français.

En Allemagne, Il eut le malheur de plaire à Hitler. C'est encore un problème, aujourd'hui, pour la perception allemande de ses œuvres.

Certes, il est un héros en Hongrie. Les poèmes qui chantent ses louanges sont nombreux mais on remarque qu'ils sont(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires