Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les maisons régionales pour la science : un lieu de développement pour les enseignants, un avenir pour les enfants

Pierre Léna, de l’Académie des sciences, Béatrice Salviat et David Jasmin, de La main à la pâte présentent ce projet ambitieux

Dès la rentrée 2012, des enseignants disposeront de maisons régionales pour la science. C’est un projet d’envergure, dans la continuité de "La Main à la pâte, qui vise à donner les outils nécessaires aux enseignants dans le cadre de leur développement professionnel, pour nouer ou renouer des liens avec la science vivante. Détails en compagnie de Pierre Léna, de l’Académie des sciences, Béatrice Salviat et David Jasmin de "La Main à la pâte".


Bookmark and Share

Les enseignants du primaire ont pour obligation de dispenser deux heures de sciences par semaine, mais avec le plus souvent un profil littéraire, ils n’osent pas forcément s’aventurer en terre inconnue.
C’est la raison pour laquelle La main à la pâte a vu le jour en 1996, à l’initiative de trois académiciens : Georges Charpak aujourd’hui disparu, Yves Quéré et Pierre Léna. La main à la pâte promeut l’apprentissage des sciences par l’expérimentation à l’école primaire et au collège. Et le dispositif ravit les élèves comme les professeurs. Preuve en est : seulement 5% des professeurs des écoles enseignait la science à l’école primaire avant les débuts de La main à la pâte. En 2010, ils étaient 40%.


Après 15 ans de succès, La main à la pâte grandit et se dote de « Maisons régionales pour la science » pour être encore plus présente sur l’ensemble du territoire et répondre encore mieux aux attentes des enseignants du primaire et du secondaire.

Les maisons régionales pour la science s’adressent aux enseignants uniquement. Car « près de 80% des enseignants du primaire n’ont pas de formation scientifique et cela dans beaucoup de pays de l’UE. La réflexion montre qu’un des leviers principaux pour engager les enseignants dans une pratique des sciences expérimentales, est le développement professionnel, d’où la création de ces maisons régionales des sciences en les mettant en contact avec la communauté scientifique » précise David Jasmin, directeur de La main à la pâte.
Pierre Léna précise : « Ces professeurs, excellents, sont souvent mal à l’aise avec la transmission non pas tant de connaissance des sciences qui sont importantes mais de la démarche même de la science, cette manière d’approcher le monde qui permet d’affirmer des choses avec un certain degré de solidité ».

C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires