Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Souvenirs de famille : Jean-Pierre Fouchy évoque son ancêtre Jean-Paul Fouchy, académicien des Lumières

Jean-Paul Grandjean de Fouchy a fait l’éloge de 65 académiciens de 1744 à 1776

Jean-Pierre Fouchy s’est intéressé à son lointain ancêtre et cousin, Jean-Paul Fouchy (1707-1788), de l’Académie des sciences, en relation avec tous les grands du XVIII e siècle. Durant son mandat de Secrétaire perpétuel, il a été amené à prononcer 65 éloges !


Bookmark and Share

Jean-Pierre Fouchy confie à Canal Académie : "ce parent, oublié de l’Histoire, avait une vision du monde particulière, c'est ce qui m’a fortement intéressé et mis en route dans ce travail de rédaction qui se situe entre archives et fiction".



Jean-Pierre Fouchy évoque ce lointain cousin en compagnie de Virginia Crespeau:


«Tout le monde, dans ma famille, connaissait cet ancêtre : Jean-Paul Fouchy, académicien de 1731 à 1788 et Secrétaire perpétuel de 1744 à 1776, écrivit les éloges de soixante-cinq de ses collègues académiciens ; il fut en relation avec tous les grands personnages de son siècle, et en particulier avec tous ceux qui préparèrent les esprits à la Révolution.
Employé par Louis XV, puis par Louis XVI, il rédigea et lut avec une égale facilité, les éloges des académiciens de l’Ancien Régime qui étaient détestés par les modernes, mais aussi les éloges des modernes qui étaient ennemis du pouvoir qui finançait l’Académie…


Jean-Paul Fouchy devint Académicien car il calcula l’équation de temps moyen qui permet de réaliser les cadrans solaires ; il fut aussi à l’initiative du voyage vers l’équateur pour calculer la forme très exacte de la Terre, pressentant qu’elle n’est pas parfaitement ronde mais aplatie aux pôles.



Son père, Philippe Fouchy, graveur du Roi, avait une grande renommée ; il inventa pour Louis XIV, l’imprimerie moderne. Il donna aux lettres leurs formes actuelles ; il imagina les procédés pour graver avec précisions les poinçons, et inventa les encres durables.
Le fils, Jean-Paul Fouchy, donc lointain cousin de notre invité, né en 1707, perdit malheureusement son père alors qu’il n’avait que 7 ans, en 1714. Poète tout jeune, Jean-Paul vivait déjà, la tête dans les étoiles ; l’astronomie était en vogue à l’époque. Elle se développait rapidement pour permettre aux navigateurs de se rendre vers le nouveau monde, et de créer les nouvelles colonies. C’était une science très importante. Jean-Paul était bon en mathématiques, en musique, jouant de différents instruments et notamment de l’orgue ; toute sa vie, il a joua le dimanche, incognito, dans des églises de Paris. Il s’orienta finalement vers l’astronomie.




Le caractère de Jean-Paul convenait tout à fait à ses fonctions de Secrétaire perpétuel. S’il a(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires