Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Regard de géographe sur la Nouvelle-Zélande

avec Jean-Robert Pitte : Un archipel isolé, des habitants peu nombreux d’origines diverses, et des paysages magnifiques...

Quel regard un géographe porte-t-il sur la Nouvelle-Zélande, archipel montagneux "au milieu de nulle part"... Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques, président de la Société de géographie, a visité principalement l’Île du Sud et donne ici son point de vue en soulignant combien le rugby est un facteur de rapprochement entre les différentes populations.


Bookmark and Share

La coupe du monde de rugby, qui se tient en cette année 2011, en Nouvelle-Zélande, est l’occasion de demander à Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques, géographe et président de la Société française de géographie, de nous éclairer brièvement sur quelques aspects de cet archipel.

Il souligne tout d'abord que les îles qui forment la Nouvelle-Zélande (deux principales et une multitude d'autres plus petites), forment, au sein de l'océan Pacifique, un territoire d'environ 170.000 km (la moitié de la France), où les zones actives et habitées sont majoritairement les côtes. La population se monte à un peu plus de 4 millions d'habitants, soit en moyenne 15 habitants au Km2, encore que l'Ile du Sud, la plus fascinante, n'ait que 4 habitants au KM2... Cet archipel est isolé, loin de tout voisin au point que les autochtones disent volontiers (en anglais bien sûr) : In the middle of nowhere.... L'Australie est à 2 000 km, séparée d'elle par la mer de Tasman (du nom de l'explorateur néerlandais qui la découvrit au XVIIe siècle) ; et peut-on dire que le continent le plus « proche » soit l'Antarctique ? Voilà un archipel qui n'a été peuplé que récemment, à partir du XIe siècle, par les Maoris, arrivés quelques siècles avant les Européens (au XVIIe) ; auparavant il était vierge de toute présence humaine...

Le relief est montagneux, avec de nombreux sommets (18) culminant à plus de 3 000 mètres et le Mont Cook à 3 700 m, avec des montagnes qui sont loin d'être paisibles puisque l'île du nord a plusieurs volcans encore en activité, et l'île du sud, moins volcanique, est sujette aux tremblements de terre (la ville de Christchurch a subi un tremblement de terre l'an dernier). Les glaciers se jettent dans la mer, et ce n'est pas là la moindre des beautés géographiques de la Nouvelle-Zélande.

Jean-Robert Pitte, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l'histoire du vin, se souvient avec visité les vignobles de l'île du Sud et reconnaît que les vins de Nouvelle-Zélande comptent maintenant parmi les plus réputés au monde.

Il termine ce bref entretien en insistant sur le rôle fédérateur(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires