Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Pour célébrer l’année Senghor

Présentation générale de la programmation
Le 9 octobre 1906, naissait Léopold Sédar Senghor. En cette année 2006, la France fête le centenaire de sa naissance...Canal Académie diffuse cette semaine un programme entièrement consacré à l’académicien !


Références émission afficher

La vie de Léopold Sédar Senghor est semblable à un conte moderne. Né à Joal dans une petite ville du Sénégal, il quittera son pays pour la France où il deviendra premier agrégé de grammaire africain. Il reviendra à Dakar pour devenir juste après l’indépendance du Sénégal, le premier président de la République en 1960. Après vingt ans de « gouvernance » (mot créé par Senghor), il entrera le 24 mars 1984 à l’Académie française. Quel beau parcours pour celui qui ne connaissait pas un mot de français et qui s’est mis à aimer cette langue avec passion.

Retrouvez dans nos émissions, les détails de son enfance, les explications sur la naissance du courant de la Négritude, et la création de la Francophonie en 1962. Découvrez le poète de l’action Léopold Sédar Senghor, l’amateur d’art et naturellement, l’académicien français, membre de la Commission du dictionnaire.

De son enfance à Joal à la présidence de la République du Sénégal en 1960

L. S. Senghor, de son enfance à l’agrégation (1/3) Retrouvez les trente premières années de Léopold Sédar Senghor, de Joal à Paris. Retour sur ces moments avec son neveu Henri Senghor

Senghor et l’indépendance du Sénégal Dans ce discours prononcé par le chancelier honoraire de l’Institut Pierre Messmer, découvrez le rôle joué par Léopold Sédar Senghor dans la marche vers la République du Sénégal

Léopold Sédar Senghor, poète président du SénégalLa vie de Léopold Sédar Senghor a inspiré Tshitenge Lubatu Muitibile, qui en a fait un livre pour enfant. Lecture à l’ombre d’un baobab !

Senghor, homme de lettres, amoureux d’art

Négritude et Francophonie (2/3) Lilyan Kesteloot, professeur à l’université de Dakar évoque la création de la Francophonie par Léopold Sédar Senghor dans les années 1960 ainsi que du mouvement culturel et politique de la négritude.

Léopold Sédar Senghor et l’art Gérard Bosio, ancien conseiller du président Léopold Sédar Senghor revient sur Léopold Sédar Senghor et ses rencontres fructueuses avec Marc Chagall et Maria Elena Vieira Da Silva

Senghor, le poète de l’action (3/3) Hamidou Sall, fils spirituel de Léopold Sédar Senghor, nous livre son interprétation des thèmes récurrents dans la poésie de Léopold Sédar Senghor tels que le royaume d’enfance, le métissage, ou l’art de l’oralité

Chanter les poèmes de Senghor Meïssa Mbaye rend visite aux classes de collèges et de lycées pour faire connaître l’oeuvre de Léopold Sédar Senghor en chantant ses poèmes. Il nous livre une interprétation d’Intérieur, au studio de Canal Académie

La Femme dans l’oeuvre de Senghor La Femme est source d’inspiration pour le poète Léopold Sédar Senghor. Lui, si discret dans ses sentiments, décrit ses muses avec sensualité !

Les oeuvres de Senghor en poche... les éditions du Point publient les œuvres de Senghor en collection de poche, sous le titre Oeuvres poétiques, N°210. Ces poèmes furent alors plus accessibles aux élèves des pays francophones et notamment de l’Afrique.

La Fondation Senghor Née en 1974, à l’initiative de Léopold Sédar Senghor lui-même, la fondation Senghor a pour but de favoriser l’enseignement supérieur, la culture et la recherche. Elle édite périodiquement la revue Ethiopiques

L’héritage littéraire de Léopold Sédar Senghor Léopold Sédar Senghor fut le seul écrivain du XXe siècle à ne pas avoir cessé d’écrire pendant soixante ans. Seul Victor Hugo au XIXe siècle fut productif sur une aussi longue période. Si les œuvres de Senghor furent passées de mode pendant ces dernières années, aujourd’hui, on observe un regain d’intérêt. Explications avec Bernard Lecherbonnier, professeur à l’université de Paris XIII, directeur de recherches en études littéraires francophones.

Senghor à l’Académie française, de 1983 à 2001

Senghor l’académicien par Maurice Druon, de l’Académie française Léopold Sédar Senghor fait son entrée à l’Académie française grâce au soutien de son ami Maurice Druon qui, durant une dizaine d’années, a mené campagne auprès de ses confrères. Explications avec l’intéressé

Réponse d’Edgar Faure au discours de réception de Léopold Sédar Senghor à l’Académie française en 1984 Le 29 mars 1984, Léopold Sédar Senghor est intronisé sous la coupole de l’Institut de France, à l’Académie française. Edgar Faure (sous lequel Senghor était secrétaire d’Etat en 1956), a répondu au discours de réception de Léopold Sédar Senghor.

Biographie succincte

- 1906 (9 octobre) : Naissance de Léopold Sédar Senghor à Joal (Sénégal).
- 1913-1922 : scolarité à la mission catholique de Joal puis chez les Pères du Saint-Esprit à Ngasobil.
- 1922-1928 : à Dakar, au collège-séminaire puis au « cours secondaire ».
- 1928 : une demi-bourse lui permet de poursuivre ses études à Paris (lycée Louis-le-Grand).

En 1928, L. S. Senghor entre en Hypokhâgne au lycée Loui-le-Grand. Il y rencontrera Georges Pompidou.
En 1928, L. S. Senghor entre en Hypokhâgne au lycée Loui-le-Grand. Il y rencontrera Georges Pompidou.

- 1932 : esquisse avec L.G. Damas et A. Césaire le concept de « Négritude ».
- 1935 : reçu à l’agrégation de grammaire ; nommé professeur au lycée Descartes de Tours.
- 1936 : adhésion à la SFIO (parti socialiste) ; premiers poèmes.
- 1938 : professeur à Saint-Maur-les-Fossés, près de Paris.
- 1939 : mobilisation dans l’infanterie coloniale.
- 1940 - 1942 : prisonnier de guerre ; rédaction de nombreux poèmes.
- 1942 : retour à Saint-Maur.
- 1945 : député (socialiste) du Sénégal ; premier recueil de poèmes, Chants d’ombre.
- 1946 : participe à la rédaction de la nouvelle constitution de la République ; mariage avec Ginette Eboué.
- 1948 : rupture avec la SFIO ; fonde son propre parti, le « Bloc Démocratique Sénégalais » ; publication de Hosties noires et de l’ Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française.
- 1955 : Secrétaire d’Etat dans le cabinet d’Edgar Faure.
- 1956 : élection à la mairie de Thiès ; publication d’ Ethiopiques.
- 1957 : remariage avec Colette Hubert.
- 1958 : membre de la commission chargée d’élaborer la constitution de la Cinquième République.
- 1960 (5 septembre) : élection à la présidence de la République du Sénégal.

En 1960, L. S. Senghor deviendra premier président de la République du Sénégal ; des fonctions qu’il exercera jusqu’en 1980.
En 1960, L. S. Senghor deviendra premier président de la République du Sénégal ; des fonctions qu’il exercera jusqu’en 1980.

- 1961 : Nocturnes.
- 1963-1964 : à la suite d’une grave épreuve de force entre le président de la République et le Premier ministre, instauration d’un régime présidentiel et nationalisation des terres ; de 1964 à 1993, publication de la série des Liberté (discours, préfaces...)
- 1966 : premier Festival Mondial des Arts Nègres à Dakar.
- 1973 : Lettres d’hivernage (poèmes).
- 1979 : Elégies majeures.
- 1980 (31 décembre) : démission des fonctions de président de la République.
- 1981 : mort accidentelle de son plus jeune fils.
- 1983 : élection à l’Académie Française ; mort accidentelle de son deuxième fils.

Le 24 mars 1984, L. S. Senghor entre officiellement à l’Académie française.
Le 24 mars 1984, L. S. Senghor entre officiellement à l’Académie française.

- 1990 : inauguration à Alexandrie de l’Université Senghor.
- 2001 (20 décembre) : décès en France, à Verson (près de Caen).

Bibliographie :

Poèmes

- Chants d’ombre (1945)
- Hosties noires (1948)
- Ethiopiques (1956)
- Nocturnes (1961)
- Poèmes divers
- Lettres d’hivernage (1972)
- Elégies majeures (version définitive)
- Poèmes perdus Dialogues sur la poésie francophone

Traductions

La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953). Conçu pour servir de livre de lecture au niveau du cours élémentaire des écoles d’Afrique noire.

Essais et œuvres critiques :

- Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française (1948).
- La série Liberté ( elle regroupe discours, allocutions, préfaces, etc. Tous les ouvrages ont paru aux Editions du Seuil) :

- Liberté 1. Négritude et Humanisme (1964)
- Liberté 2. Nation et voie africaine du socialisme (1971)
- Liberté 3. Négritude et civilisation de l’Universel (1977)
- Liberté 4. Socialisme et planification (1983)
- Liberté 5. Le Dialogue des Cultures (1993)

En savoir plus sur :
- L’année Léopold Sédar Senghor
- L’Académie française

Sur Kronobase, retrouvez les grandes dates de Léopold Sédar Senghor






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires