Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Paul Belmondo, sculpteur et graveur sur médaille, de l’Académie des beaux-arts

Rencontre avec le graveur médailleur Nicolas Salagnac, Meilleur Ouvrier de France

Graveur médailleur, Nicolas Salagnac est Meilleur Ouvrier de France et passionné par son métier, un métier qui méritait autrefois tous les égards et même un fauteuil à l’Académie des beaux-arts. Notre invité, en abordant cet art, rend hommage à Oscar Roty et à Paul Belmondo, de l’Académie des beaux-arts, qui exécuta la médaille de nombreux académiciens.


Bookmark and Share

Nicolas Salagnac fait partie de ces êtres rares, peut-être en voie de disparition. Meilleur Ouvrier de France, il consacre sa vie à la gravure sur médaille. Ses réalisations les plus prestigieuses : la médaille pour Frédéric Mitterrand lorsqu'il arrive à la Villa Médicis ou encore celle du président de la République Nicolas Sarkozy.
Il croit dans un métier méconnu aujourd'hui mais qui fit la renommée d'académiciens dont Oscar Roty ou Paul Belmondo.
Dans cette émission Nicolas Salagnac décrit son métier et explique pourquoi ce dernier est différent des autres...

Une vocation héréditaire

Son grand[ère ébéniste l’incite à suivre sa voie et lui assure : « Quand tu seras grand tu iras à l'école Boulle ! ». Il voyait juste : son petit-fils y entre en 1985. Pour autant, il est pris en gravure sur acier et non en ébénisterie. Il garde une empreinte profonde de cet apprentissage. Aujourd’hui, Nicolas Salagnac fait perdurer l’un des deux cent dix-sept métiers d’art, celui de graveur-médailleur, capable de graver un dessin à l’envers et en creux sur une matrice en acier. Le réseau d’excellence « Les Grands Ateliers de France » a accueilli en son sein ce Meilleur Ouvrier de France 2000, qui remporta le concours en transposant en taille directe le visage d’une jeune fille d’après un dessin d’Élisabeth Vigée-Lebrun. « Trait d’union entre la génération des anciens et celle des nouvelles technologies », Nicolas Salagnac entend marquer la profession de son empreinte et ambitionne de devenir maître d’art.






Ses engagements d'aujourd'hui ? Défendre la qualité et l'exigence du métier. Aujourd'hui professionnel, il crée des médailles, des trophées, des gaufrages... « Installé à Lyon où fut frappée il y a près de 500 ans la première médaille française, je me bats pour que perdure un savoir-faire qu'empruntent au passé des valeurs oubliées...»

Paul Belmondo ou Oscar Roty, académiciens et graveurs sur médaille

Nicolas Salagnac nous fait remarquer que le fauteuil de l'Académie des beaux-arts attribué aux graveurs médailleurs a disparu. Ainsi Oscar Roty reste de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires