Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Sur une idée de Pierre Cardin : les sculpteurs Soto, Cruz-Diez, Agam, Hiquily, Schöffer, réunis pour la première fois - Château de Lacoste 2011

L’exposition Sculptures en mouvement au château de Lacoste

Pierre Cardin, de l’Académie des beaux-arts, ouvre son château de Lacoste (Lubéron) à cinq grands sculpteurs du cinétisme : Soto, Agam, Cruz-Diez, Hiquily et Schöffer. Il est en effet amateur de cet art depuis les origines de ce mouvement lancé à Paris en 1955. Lydia Harambourg, correspondante au sein cette Académie, et quelques-uns des artistes, Soto et Cruz-Diez, s’expriment ici au micro de Marianne Durand-Lacaze, en reportage sur place.


Bookmark and Share

Commissaire de l'exposition, Lydia Harambourg revient dans cette émission sur les débuts de l'art cinétique, né en 1955 dans la galerie Denise René, à Paris. Nicolas Schöffer, dont les œuvres sont présentées ici, est le pionnier de cet art total. C'est l'œuvre de l'artiste Yaacov Agam, né en Israël en 1928, que commente Lydia Harambourg en premier.

Arrivé en France en 1951, formé en Suisse aux techniques du Bauhaus, il reçoit des commandes en France et aux Etats-Unis dès les années 1970. Double mille portes, l'œuvre exposée au château de Lacoste, est faite d'acier inoxydable. Le public n'est pas spectateur, mais acteur à part entière dans l'art d'Agam. Ainsi, contrairement à l'usage dans les musées, il est ici permis de toucher la réalisation de l'artiste. Comme le rappelle Lydia Harambourg, « cette contribution active du public introduit une notion d'imprévisibilité qui caractérise selon Agam la quatrième dimension ».




La sculpture de Philippe Hiquily, figure féminine stylisée, s'anime au gré du vent. L'artiste, né en 1925 à Paris, la surnomme affectueusement la marathonienne. Comme ses Girouettes, elle est une hiquilibriste, comme aime à plaisanter Hiquily. Lydia Harambourg voit dans cette allégorie féminine la réactivation du mythe d'Eros.




Jesus-Rafael Soto est, lui, né au Vénézuela en 1923 et mort à Paris en 2005. C'est un des pionniers de l'art cinétique et de l'Op Art qui en découle. Son Pénétrable bleu exposé au château est très célèbre. De quoi s'agit-il ? « Il se compose de fils construits faits de matériaux flexibles, métalliques, suspendus et qui se mettent en marche quand les spectateurs pénètrent à l'intérieur », explique Lydia Harambourg. L'art cinétique en général et celui de Soto en particulier est donc une expérience physique. Ici les yeux des spectateurs-acteurs sont éblouis par la beauté du bleu de Soto, qui répond au bleu du ciel du Luberon,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires