Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le fantôme du fauteuil 32 existe-il vraiment ?

Nathalie Rheims : un roman en éloge à son père Maurice Rheims, de l’Académie française

Nathalie Rheims présente ici son roman Le fantôme du fauteuil 32 un livre de fiction, bien sûr, dans lequel elle développe la fameuse énigme d’un fauteuil maudit, le numéro 32 de l’Académie française, histoire largement inspirée du Fauteuil hanté de Gaston Leroux. Mais surtout, un éloge à son père Maurice Rheims...


Bookmark and Share

Est-il possible de choisir son père ? À lire Nathalie Rheims, il semble que oui. Le fantôme du fauteuil 32, paru aux éditions Leo Scheer, retrace un moment de la vie de l'Académie, mais décrit surtout l'amour d'une fille pour son père, un père qu'elle admire. Si le livre évoque d’une façon romancée et fictive l’histoire rocambolesque du fauteuil 32 de l’Académie française, il est aussi un hommage ou plutôt un éloge de Maurice Rheims.

Maurice Rheims, une vie pour l'art

Né dans une famille lorraine de minotiers et de fonctionnaires, Maurice Rheims, diplômé de l'école du Louvre, érudit, commissaire[riseur « star » de 1935 à 1972, a été l'un des premiers à traiter de l’art des années 1900 et à faire connaître un style jusque-là dédaigné, sauvant ainsi de la destruction plusieurs brillants témoignages de cette époque (dont la Maison Guimard). Il se bâtit une solide réputation d'expert. Les hasards de la vie et du métier l'amènent à côtoyer les plus grands, dont Paul et Hélène Morand qui en feront leur exécuteur testamentaire. Il intervient dans l'évaluation de la datation des œuvres de Bonnard et de Picasso et aide des artistes en périodes difficiles dont Balthus. Élu à l'Académie française le 20 mai 1976, il y est reçu le 17 février 1977 et occupe le 32e fauteuil laissé vacant par la mort de Robert Aron.

Le fauteuil 32... Une malédiction ?

Personne ne s'est assis sur ce pauvre fauteuil 32 depuis la disparition de Maurice Rheims... en 2003 ! Tout avait pourtant semblé s'agencer simplement, en mars 2004, avec l'élection d'Alain Robbe-Grillet. Le pape du Nouveau Roman partage avec son prédécesseur, Maurice Rheims, un amour pour Gustave Moreau et une conception ludique de l'existence. Les choses basculent vite : Robbe-Grillet annonce qu'il va porter son légendaire col roulé et un smoking plutôt que l'habit vert lors de son intronisation. Outrage au protocole ! Les pressions académiques n'y suffisent pas...
L'auteur de La Jalousie se trouve ridicule en habit vert et ne sera jamais reçu sous la Coupole. À sa mort, en 2008, le fauteuil 32 est donc déclaré vacant.

Un livre en guise d'éloge

Surprise, le 26 mars 2009 :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires