Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Ces entreprises où il fait bon travailler

Le livre de Mickaël Burchell et Jennifer Robin présenté par Jean-Louis Chambon

Mickaël Burchell et Jennifer Robin tiendraient-ils un scoop ? Il est des entreprises où il fait bon travailler. C’est ce qu’ils affirment alors que le monde entrepreunarial est dans la tourmente. Crise, licenciements abusifs, suicides, autant de raisons de douter de la validité d’une telle thèse. Et pourtant, témoignages à l’appui, ils nous démontrent que cela est bel et bien la vérité. Jean-Louis Chambon nous présente leur travail audacieux.


Bookmark and Share

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer l’actualité médiatique qui braque le plus souvent le projecteur sur les conflits, les faits divers et quelquefois, hélas, les drames humains dans l’univers des entreprises, le travail ne rime pas toujours avec stress, contraintes et souffrances.
C’est la démonstration à laquelle s’attache la dernière parution d’un duo d’auteurs, Mickaël Burchell et Jennifer Robin, tous deux membres de l’Institut The Great Place to Work, avec un titre sans équivoque : Ces entreprises où il fait bon travailler, Village Mondial (Pearson).

Quelles sont ces entreprises ? Que font-elles et pourquoi ça marche ?

Selon l’enquête de l’Institut, au palmarès 2010, ce sont Microsoft et Pepsi qui se partagent la première place dans la catégorie des plus de 500 salariés, en France. Une enquête qui mesure la confiance des salariés envers leurs équipes dirigeantes, la fierté qu’ils éprouvent pour leur entreprise et la qualité de l’ambiance qui y règne.
Surprise ! sur les 110 Entreprises questionnées, et malgré la crise, la confiance est maintenue. Une conséquence sans doute de la prise de conscience des groupes sur la nécessité de prendre soin de leurs collaborateurs car, « le don de soi ne va plus de soi » comme le rappelait Olivier Vassal dans son ouvrage paru lui aussi chez Pearson.
Ces entreprises n’ont pas vraiment de secret de fabrication, le bon sens suffit.

Pour Etienne Jacques, le D.R.H. de Microsoft, ce qui compte c’est que les équipes soient managées par des gens « accessibles, pragmatiques et flexibles » et que les salariés participent le plus possible aux processus décisionnels, auxquels les mesures du bien-être et de la performance sont liées.
Dans un pays qui se révèle parmi les plus pessimistes du monde -la France pour ne pas la citer- on peut donc trouver des entreprises où les salariés sont heureux de se rendre à leur travail ! Incroyable, non ? Pourtant cet ouvrage regorge de témoignages pour montrer que cela existe.

Jean-Louis Chambon
Président du Prix TURGOT


En savoir plus :
- Retrouvez les articles de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires