Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Maram al-Masri : "Ma langue ajoute à ma poésie une sorte d’ouverture au monde extérieur."

Poésie en langue française, une série proposée Virginia Crespeau et l’éditeur Bruno Doucey

Cette série "Poésies en langue française" vous fait découvrir une collection de recueils poétiques accueillant des poètes étrangers qui ont choisi d’écrire en français. Dans cette émission, Canal Académie vous fait passer un moment avec Maram al-Masri, une poètesse d’origine syrienne.


Bookmark and Share

La collection "L'autre langue" aux éditions Bruno Doucey donne la parole à des étranges étrangers qui font le choix d'écrire en français. Dans cette émission, Maram al-Masri évoque en compagnie de l'éditeur Bruno Doucey, son recueil de poésie "Par la fontaine de ma bouche".



Les mots sont simples, mais chargés de sensualité et de force. "Par la fontaine de ma bouche" est une histoire d'amour, une étreinte frénétique entre une femme et la poésie. Bruno Doucey voit dans ses pages "une femme libre qui fait l'amour aux mots. Pour elle, l'écriture est une eau qui coule de la fontaine à la bouche."

Dans cet entretien, Maram al-Masri récite ses poèmes en arabe et en français pour vous entraîner dans une "frénésie des sens".


- Extraits de l'entretien:


«Je voudrais être un élément de la nature comme l'eau, le vent et au travers de la poésie, je me trouve ce rôle de participer à ces éléments. Ma voix, mes pensées, ma langue ajoute à ma poésie une sorte d'ouverture au monde extérieur.» Maram al-Masri

«Les poètes sont des pêcheurs de la vie. Maram al-Masri


- Extrait du recueil:

« Ma bouche
est chanson d’Ishtar
et contes de Shéhérazade
ma bouche
est le gémissement silencieux d’une plainte
ma bouche
est une fontaine coulant de plaisir
le cantique
du cœur
et de la chair »


Maram al-Masri Née en Syrie en 1962, elle entreprend des études à Damas, avant de s’exiler à Paris où elle connaît une situation difficile. En 2003, "Cerise rouge sur un carrelage blanc" la révèle au public francophone. Quatre ans plus tard, elle obtient le prix de poésie de la SGDL pour "Je te regarde", avant de publier "Je te menace d’une colombe blanche" aux éditions(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires