Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Crise de la dette et financement de la nouvelle croissance, la VIème édition de l’année des professions financières

Edmond Alphandery, ancien ministre, président du Centre des Professions Financières, invité de Jean-Louis Chambon

Crise de la dette et financement de la nouvelle croissance tel est le titre de cette VIème édition de l’année des professions financières. Un bien vaste programme qu’aborde Edmond Alphandery, ancien ministre de l’Économie durant le gouvernement Balladur (1993-1995) et président de Centre des Professions Financières, au micro de Jean-Louis Chambon.


Bookmark and Share

La sixième édition de « l’année des professions financières » est introduite par un entretien exceptionnel entre le Président et Ancien Ministre, Edmond ALPHANDERY, et l’économiste et auteur Jean-Marc DANIEL, permettant de confronter leurs visions sur trois grandes questions : la crise est-elle terminée ? Quelles leçons en tirer ? Et quelles sont les pistes nouvelles pour nourrir la croissance de demain ?

Cette parution est consacrée à « la crise de la dette et au financement de la nouvelle croissance ». Sujet ô combien d’actualité auquel les contributeurs à cet ouvrage collectif, tous professionnels de la finance, apportent une grande qualité d’analyse et une vision prospective qui met en lumière les actions que les gouvernements et institutions internationales devront mettre en œuvre. Des actions dont la réalisation s’avère délicate et hautement stratégique :
Quelles sont les voies envisageables d’une nouvelle croissance, sous contrainte budgétaire renforcée ?

- « À nouvelle croissance, finance autrement », propose Michel Roux tandis que Jean-Hervé Lorenzi et Henri Elbaz envisagent la mise en place d’une « agence de financement de la dette et de la croissance ».
Dans ce contexte, les banques et les établissements financiers spécialisés tel que Oséo, auront un rôle majeur à jouer ainsi que les fonds souverains rappelle Augustin de Romanet.
- Mais rien ne pourra se faire sans un repositionnement des autorités et en particulier des banques centrales comme l’indique Denise Flouzat devant la nouvelle étape de l’histoire des changes (dollar – yuan – euro). Et Olivier Pastré de s'interroger sur la possibilité d'une autorégulation de la finance. André Lévy-Lang quant à lui, concentre son attention sur la recherche qui doit elle aussi s'adapter.
- « Des règles du jeu » à revoir et notamment celles visant à la convergence des normes comptables européennes et américaines comme l’indique Edouard Salustro.

Des « regards croisés » sur la nouvelle donne budgétaire, nationale et mondiale qui contribuera à éclairer la réflexion des professionnels de la finance comme d’un large public sur un sujet qui est loin d’être épuisé.

Jean-Louis CHAMBON.
Président du Prix(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires