Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Tous malades d’inquiétude ?

avec Joël Menkès, de l’Académie nationale de médecine, auteur de la préface de Malades d’inquiétude de Nortin Hadler

Recourir à la médecine pourrait-il selon les cas compliquer nos symptômes ? C’est en tout cas la thèse que soutient l’auteur américain Nortin Hadler dans son livre Malades d’inquiétude ? Il remet en cause pêle-mêle la chirurgie cardiaque, le dépistage du cancer colorectal, du cancer du sein, la surmédicalisation dont les médecins et l’industrie pharmaceutique seraient selon lui à l’origine... Un coup de pied dans la fourmilière ! La préface de l’ouvrage est dûe à l’académicien de médecine Joël Menkès notre invité qui introduit bien des nuances sur ces points litigieux.


Bookmark and Share

Grand succès en librairie chez nos amis québécois, l’ouvrage de Nortin Hadler, Malades d’inquiétude ?, fait grincer des dents des professionnels de santé dans l’hexagone. Il faut dire que passées les quelques réflexions de bon sens comme « Halte à la surmédicalisation » et « Halte à l’acharnement thérapeutique », l’auteur se transforme en Molière pour critiquer ces médecins qui nous rendraient malade en nous soignant. « La médicalisation est un des facteurs qui compliquent les symptômes » nous dit-il.

« Ce livre est initialement destiné aux médecins américains » précise Joël Menkès auteur de la préface de l’ouvrage traduit en français. « Aux Etats-Unis, les étudiants en médecine font des emprunts importants pour financer leurs études. Lorsqu’ils s’installent, ils ont des remboursements à assurer, ce qui donne un côté « commercial » à leurs pratiques médicales. C’est contre ce côté commercial que le professeur Hadler s’élève » tempère notre invité académicien de médecine.
Pour autant le doute métaphysique du professeur Hadler reste très poussé, n’hésitant pas à dire que les lombalgies ne sont que la manifestation d’une douleur psychologique et que la fibromyalgie est à classer dans les maladies psychosomatiques. Joël Menkès reconnaît que si aujourd’hui les données psychologiques sont prises en compte, elles ne doivent pas pour autant masquer de réelles souffrances. « Au Canada par exemple, une étude a été réalisée sur l'infiltration
de corticoïdes dans les articulations postérieures de vertèbres chez les patients souffrant de maux de dos. L’étude n’a pas montré de résultats satisfaisants et la décision a été prise de ne plus rembourser cette pratique. Pourtant, si cette technique est inefficace sur certaines personnes, elle peut en soulager d’autres »
.

la fibromyalgie : "Docteur j'ai mal partout !"

Autre sujet qui sème la zizanie entre l’auteur Norman Hadler et l’auteur de la préface Joël Menkès : la fibromyalgie [[les(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires