Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les Grands Prix des fondations de l’Institut de France 2011

Le Chancelier Gabriel de Broglie parle d’un "mécénat sans frontières"
La remise des Grands prix de l’Institut de France est un événement incontournable chaque année en juin. Pour 2011, le Chancelier de l’Institut de France Gabriel de Broglie développe l’idée de "mécènes sans frontières" que sont les fondations abritées par l’Institut, délivrant chaque année plusieurs millions d’euros de prix. L’occasion également de nous présenter les lauréats des prix scientifiques, culturels et humanitaires.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Pour introduire la cérémonie de remise des Grands prix pour cette année 2011, le Chancelier de l’Institut Gabriel de Broglie a choisi d’évoquer dans son discours le « mécénat sans frontière ». Gabriel de Broglie constate que la mondialisation a en effet transformé la raison d’être du mécénat. Dorénavant « le mécénat peut se mettre aux côtés des pouvoirs publics qui ne peuvent plus tout assumer, combler des lacunes » nous dit le Chancelier. Et de poursuivre : « L’Institut de France joue un rôle de partenaire agissant sur le plan humanitaire, scientifique et culturel. Son réseau est celui des académies internationales et des intellectuels. Ce “réseau pensant” joue un rôle de plus en plus important par le mécénat ».

Sept prix sont remis le 8 juin 2011 sous la Coupole de l’Institut de France, récompensant des travaux dans le domaine médical, de l’astrophysique, du social et de l’archéologie.

Le Prix Christophe Mérieux est remis au Dr. Hector Hugo García, pour ses travaux sur la cysticercose.

D’origine péruvienne Hugo García est un chercheur dans le domaine des maladies parasitaires. Il dirige le Centre de Santé Mondiale (à Tumbes au Pérou) et il est professeur principal du Département de microbiologie.
La cysticercose est une maladie parasitaire qui touche 50 millions de personnes dans le monde, principalement en Amérique latine, en Afrique, en Inde et en Asie.

Le prix scientifique de la Fondation Louis D. est remis au Dr Geneviève Almouzni et au Pr Philip Avner, pour leurs travaux sur l’héritage épigénétique.

Geneviève Almouzni est Directeur de recherche classe exceptionnelle au CNRS. Elle s’est passionnée très tôt pour l’organisation de l’ADN en chromatine et sa duplication. Cette question a pris son importance dans le contexte de l’héritage épigénétique qui conçoit qu’au-delà de l’information génétique des informations non contenues dans la séquence ADN peuvent être transmises sur plusieurs générations cellulaires, voire de manière héréditaire. Certaines aberrations à cette échelle provoquent de graves pathologies.

Les apports à l’épigénétique du Professeur Philip Avner, originaire de Londres, proviennent en grande partie de ses travaux sur la génétique de la souris et sur l’inactivation du chromosome X. L’inactivation du chromosome X est le processus à partir duquel l’un des deux chromosomes X de la femelle, chez les mammifères, est inactivé par un processus épigénétique. Cette inactivation de l’un des deux chromosomes X évite en effet une surexpression des gènes présents sur ce chromosome, ce qui aurait de nombreuses conséquences pathologiques.

Le prix de la Fondation Louis D. Prix humanitaire est remis au Rocher oasis des Cités, association qui a pour but d’apporter un accompagnement éducatif et social pour les jeunes et les familles dans les quartiers populaires et de favoriser l’insertion des personnes en difficulté.

Association agréée « Jeunesse Éducation Populaire », reconnue par la Délégation Interministérielle de la Ville, Le Rocher Oasis des Cités est installé dans plusieurs quartiers populaires dont la ZEP, à Bondy, Marseille, Toulon, Lyon, Paris et aux Mureaux. Il mène des actions éducatives, sociales ou culturelles au service des habitants des quartiers sensibles, particulièrement les enfants et adolescents, mais pas seulement. Les animateurs du Rocher proposent ainsi tout au long de l’année des actions d’animations dans les domaines culturel, sportif, artistique et caritatif, des actions d’accompagnement individuel et/ou collectif, des actions d’insertion et de formation à la citoyenneté, ainsi que des actions de médiation et de prévention.

Née en 2000 à Bondy, première des sept antennes existantes aujourd’hui, l’association Le Rocher Oasis des Cités a pour but de favoriser l’intégration et la mixité sociales, de prévenir la délinquance, de développer les talents et savoirs-faire des jeunes, le goût de l’effort, le sens des responsabilités et de la vie en société.

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Simone et Cino del Duca est remis au Pr Romain Teyssier, pour ses travaux sur la modélisation numérique des galaxies

Romain Teyssier est Ingénieur-chercheur au Service d’Astrophysique du CEA au sein du Service d’Astrophysique de l’Irfu (Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers), et professeur à l’Université de Zürich. Spécialiste des simulations numériques en astrophysique, il a réussi à développer un outil récent de la recherche en physique, qui s’ajoute aux procédés traditionnels que sont la théorie et l’expérience, et permet leur confrontation. Le code RAMSES, à raffinement adaptatif de maillage (en anglais AMR), a été utilisé avec succès pour modéliser la formation des galaxies dans un cadre cosmologique, la formation des nuages moléculaires au sein d’un disque galactique, ainsi que la formation de cœurs préstellaires dans un nuage moléculaire turbulent.

Le Prix d’archéologie de la Fondation Simone et Cino del Duca est remis au Centre de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO) à Siem Reap pour ses travaux de recherche, de restauration et de mise en valeur du site d’Angkor.

Au cours de ces vingt dernières années, le Centre de l’EFEO de Siem Reap s’est inscrit à la croisée de l’essentiel des projets de recherche et de conservation monumentale conduits à Angkor.
Le centre de Siem Reap héberge des projets qui répondent à des problématiques scientifiques concernant la genèse et les modes de structuration de l’espace architectural, urbain et territorial à Angkor.

Le prix de la fondation Lefoulon-Delalande est remis au Pr Valentin Fuster, pour ses travaux sur l’athérothrombose.

Officiant au Centre Médical du Mont Sinaï à New-York, Valentin Fuster est récompensé pour ses travaux sur l’athérothrombose et le rôle des plaquettes sanguines dans l’obstruction des artères.
L’athérothrombose correspond à un processus dégénératif favorisé par certains facteurs (hypertension artérielle, diabète, tabagisme). Elle entraîne une rigidité artérielle. Déclenchée par la formation d’un caillot sanguin (thrombus) dans une artère, la thrombose artérielle survient souvent à la suite de la rupture d’une plaque d’athérome

Le prix de la Fondation NRJ est remis conjointement au Pr Vincent Meininger et au Dr Séverine Boillée, pour leurs travaux sur la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA).

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) aussi appelée maladie de Charcot est une maladie dégénérative rare qui touche de manière sporadique près de 6000 personnes par an en France, avec 3 nouveaux cas par jour en moyenne.
Par la spécificité de leurs travaux respectifs, le Pr Vincent Meininger et le Dr Séverine Boillée incarnent la complémentarité des deux volets d’action liés à cette maladie : l’aspect clinique avec le traitement des patients que mène le Pr Meininger depuis de nombreuses années, soutenu aujourd’hui en amont par la recherche fondamentale avec le Dr Séverine Boillée.

Gabriel de Broglie, Chancelier de l'Institut de France
Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France
© Didier Plowy / Institut de France

En savoir plus :

- Consultez la liste des lauréats sur le site de l’Institut de France

- Gabriel de Broglie, membre de l’Académie française
- Gabriel de Broglie, membre de l’Académie des sciences morales et politiques

- Gabriel de Broglie sur Canal Académie






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires