Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Minuit à Paris : le scénario à surprises de Woody Allen, membre associé étranger de l’Académie des beaux-arts

La chronique de Gauthier Jurgensen sur ce film présenté en ouverture pour Cannes 2011

La sortie d’un film de Woody Allen, membre associé étranger de l’Académie des beaux-arts, est toujours un événement mondial. À fortiori lorsque la première ouvre le festival de Cannes. Pour sa 64e édition, le prestigieux festival cinématographique a eu en effet la chance de découvrir la dernière oeuvre du réalisateur : Minuit à Paris... notre chroniqueur Gauthier Jurgensen aussi.


Bookmark and Share

Le 64e festival de Cannes a ouvert ses portes ce mercredi 11 mai 2011. Au programme, il y a les nouveaux films de Terrence Malick, de Pedro Almodovar ou de Nanni Moretti. Mais celui qui a ouvert le festival, c’est Woody Allen, avec son Minuit à Paris, tourné dans notre capitale l’été dernier. Souvenez-vous ! je vous en avais déjà parlé il y a quelques mois. Le cinéaste ne perd pas la cadence : un film par an. Voici donc le cru 2011, qui a suscité une effervescence folle puisque notre première dame, Carla Bruni, y campe un petit rôle. Côté français, on y retrouve aussi le comique Gad Elmaleh, Léa Seydoux et la star internationale Marion Cotillard. Ils donnent la réplique à Owen Wilson, Rachel McAdams, Michael Sheen et Kathy Bates. Mais, comme à notre habitude, laissons de côté le glamour et parlons du film !

Woody Allen, le mystérieux, a laissé planer un soupçon de suspens autour de ce nouveau film. Ni projection de presse ni promotion avant de dévoiler son film à Cannes et au public simultanément, afin de garder la surprise de son scénario intacte. Pourtant Woody n’est pas un cinéaste du coup de théâtre ! Mais rassurez-vous, il y a bien une folle surprise dans le scénario. Une surprise qu’à mon grand chagrin, je vais devoir vous dévoiler si je veux vous parler du film. Il est encore temps d’arrêter d’écouter cette chronique pour ceux qui veulent garder le mystère de la première projection. Soit. Mais si vous ne m’écoutez pas, courez au cinéma et jetez-vous sur Minuit à Paris ! C’est formidable.

Le film raconte le voyage à Paris d’un écrivain américain, Gil, accompagné de sa future femme Ines et de ses beaux[arents. Presque traîné par le bras, il est contraint d’aller visiter le musée Rodin, Versailles ou Giverny avec des amis pédants qu’Ines a croisés par hasard.
Ce n’est pas ça, Paris, pour Gil. Ce n’est pas non plus le hall de l’hôtel Bristol ou le shopping chez Dior. Pour Gil, Paris, c’est la pluie, les bâtiments éclairés la nuit et les longues balades solitaires dans les ruelles. Et surtout, c’est cette mystérieuse voiture à traction avant qui, tous les soirs à minuit, l’emporte vers son époque favorite, les années 1920.

La voilà, cette trouvaille de scénario qu’il ne fallait pas dévoiler. Il est en effet question(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires