Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les langues régionales de France : grandes divisions géolinguistiques (2/20)

2ème émission de la série proposée par la linguiste Henriette Walter

S’il est une discipline qu’il faut relier à l’histoire des langues de France, c’est bien la géographie. La géographie linguistique est née au XIXe siècle et elle permet, grâce à des méthodes rigoureuses, de plus en plus perfectionnées, de fixer les limites pourtant fluctuantes entre les différents idiomes parlés sur le territoire. Cette émission est la deuxième d’une série qui en offrira vingt.


Bookmark and Share

À la fin du XIXe siècle, Jules Gilliéron, géologue de formation, avait demandé à Edmond Edmont de recueillir les différentes formes de 1400 mots dans 637 villages de France, en s'y rendant à bicyclette. C'est ainsi qu'est née une collection d'Atlas linguistiques publiés entre 1902 et 1910. Il sera suivi par une série d'Atlas aux mailles plus serrées, les 25 Atlas linguistiques par région publiés par le CNRS, permettant de repérer sur une carte de France, par exemple les différents noms de l'abeille dans les diverses langues régionales.





- Les noms de l'abeille

Grâce à cette représentation spatiale, on peut aussi relier la géographie à l'histoire des mots. On retrouve ainsi, dans la partie nord du pays, des formes comme < éf >, puis < é >, évolution de la forme latine pour désigner l'abeille, apem. En raison de ces formes très évoluées, et réduites à leur plus simple expression, on comprend pourquoi on a été amené à créer des formes plus étoffées, comme avette ou carrément différentes, comme mouche à miel. En effet, la forme dangereusement amincie é pour désigner l'insecte avait en outre l'inconvénient de se confondre avec la conjonction de coordination et .

Mais alors, pourquoi est-ce abeille qui est devenu le nom de cet insecte en français, et où a-t-il été puisé ? En examinant la carte des noms de l'abeille, on constate qu'il existe un mot abeyo dans les régions méridionales, ce qui permet de faire l'hypothèse plausible d'un emprunt du français au provençal, langue romane du Midi...


- Les grandes divisions dialectales (romanes)

Au moyen de centaines de cartes de ce type (pour le coq, le cheval, la jument, le sillon, le blé...), les Atlas linguistiques des régions de la France font nettement apparaître deux(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires