Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean-Pierre Mahé : Prométhée est né dans le Caucase avant de vivre en Grèce...

L’historien, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, établit un lien entre le mythe grec et les légendes caucasiennes
Pour évoquer Prométhée, héros géant puni pour avoir dérobé le feu, et pour situer les véritables origines de ce mythe, nul n’est mieux placé que Jean-Pierre Mahé, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres puisque son champ d’études couvre en particulier le Caucase, et comme il le rappelle d’emblée, "ce n’est pas un hasard que ce soit sur une montagne du Caucase que Prométhée soit enchaîné puis délivré par Héraklès". Ainsi, Prométhée avant d’être grec, serait né dans le Caucase...


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : TPS501
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/tps501.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 12 juin 2011

Si Prométhée est évoqué par des auteurs grecs fameux, Hésiode dans la Théogonie, Eschyle dans Prométhée enchaîné, Platon dans le Protagoras, et Apollodore dans sa Bibliothèque, pour n’en citer que quelques-uns, Jean-Pierre Mahé nous apprend que les histoires de géants punis abondent dans la tradition orale caucasienne et dans ses légendes. Il semble bien que Prométhée soit né au Caucase et que les Grecs aient, par la suite, à cause des relations qui s’établirent entre les deux régions par la mer Noire, adopté cette histoire.

<i>Prométhée dérobant le feu</i>, Jan Cossiers
Prométhée dérobant le feu, Jan Cossiers

Du moins en partie. Car le mythe de Prométhée ne saurait être limité à cet épisode final. Au moins 4 épisodes essentiels constituent l’ensemble du mythe grec.

1 - Le défi à Zeus : Promothée propose les os d’un animal sacrifié présentés à Zeus dans un paquet alléchant, tandis que la chair, la viande, elle, est enveloppée dans une vilaine panse.. Zeus choisit les os, tandis que les humains conservent les chairs.

2 - autre épisode majeur, le feu dérobé par Prométhée et qu’il rapporte aux hommes dans une branche de fenouil.

A cause de ces tromperies et dérobades, Zeus en colère punira le héros. Il ne semble pas que les légendes du Caucase mentionnent ces deux épisodes. Jean-Pierre Mahé souligne d’ailleurs que « les qualités du héros mises en avant par la tradition dans le Caucase sont la force et la vitesse et non pas, comme en Grèce, la ruse et l’ingéniosité ».

<i>Prométhée</i> par Gustave Moreau
Prométhée par Gustave Moreau

3 - Ne pas oublier que le Prométhée grec est affublé d’un frère Epiméthée, que le nom du premier signifie « qui pense à l’avance » tandis que le second « pense toujours avec retard ». Cet Epiméthée sera le déclencheur des maux qui s’abattent sur l’humanité puisqu’il s’est laissé séduire par la première femme, Pandora, laquelle a ouvert le fameux coffre contenant tous les maux (sauf l’espoir, Elpis...)

4 - Puni, enchaîné à une colonne, entre ciel et terre, sur une haute montagne - et comme le rappelle Jean-Pierre Mahé, dans une grotte - Prométhée est soumis au supplice de l’aigle qui lui dévore le foie. Jean-Pierre Mahé constate en effet que, dans les légendes caucasiennes, l’oiseau est tantôt un aigle ou un griffon, mais quelquefois, et notamment en Géorgie, un chien ailé. Et il offre ici une explication à cette métamorphose...

Notre invité évoque aussi la figure d’un éminent linguiste et historien du Caucase, Georges Charachidzé (1930-2010), Caucasien exilé en France, qui publia, entre autres ouvrages, un Prométhée ou le Caucase, essai de mythologie contrastive (Flammarion, 1986), avec une préface de Georges Dumézil. On trouve également au nombre de ses publications un Prométhée tcherkesse trop prométhéen. Georges Charachidzé était correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et le célèbre spécialiste des langues indoeuropéennes, Georges Dumézil, était membre de l’Académie française.

Randolphe Dutrieu et Nicolas Lanet-Planté, deux élèves de l'école d'art Koronin, avec Jean-Pierre Mahé (à droite)
Randolphe Dutrieu et Nicolas Lanet-Planté, deux élèves de l’école d’art Koronin, avec Jean-Pierre Mahé (à droite)
© Canal Académie

Jean-Pierre Mahé est directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études, IV section, chaire de philologie et historiographie du Caucase chrétien ; il a été chef de la mission archéologique française d’Ani, ville située à l’extrême Est de la Turquie sur la frontière avec l’Arménie, et il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l’Arménie, à la Géorgie, et bien sûr au Caucase dont il est longuement question dans cette émission.
Avec notre invité, deux élèves de l’école Koronin, une école préparatoire aux grandes écoles d’Art, qui ont particulièrement travaillé sur le mythe de Prométhée, lui posent chacun une question :

- Randolphe Dutrieu : le mythe de Prométhée et ses représentations dans l’art. Jean-Pierre Mahé examine plus particulièrement le tableau de Gustave Moreau. En littérature, il évoque le Prométhée de Goethe.
- Nicolas Lanet-Planté évoque lui Nietszche qui considérait les créateurs d’art comme des Prométhée... invitant Jean-Pierre Mahé à donner son point de vue sur les artistes créateurs d’aujourd’hui.

Prométhée a largement inspiré les compositeurs tels Schubert, Beethoven, Liszt et Scriabine...

- Dans cette série "Mythologies", écoutez notre émission : Denis Knoepfler : La patrie de Narcisse, quand l’archéologie rencontre le mythe

Ecoutez aussi avec Jean-Pierre Mahé :
- Transmission des savoirs : L’alphabet de Machtots, la plus grande gloire de l’Arménie
- Transmission des savoirs : les traditions orales du Caucase et de l’Arménie
- Les écrits gnostiques et la bibliothèque de Nag Hammadi






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires