Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’académicien Aymeric Zublena chez l’ébéniste Ludwig Vogelgesang, Maître d’art

Portrait, rencontre et témoignage
L’art déco n’a aucun secret pour Ludwig Vogelgesang, Maître d’art. Rencontré dans son atelier à Paris en compagnie de l’académicien architecte Aymeric Zublena, il nous raconte sa passion et sa conception du travail d’ébénisterie. Une rencontre exceptionnelle pour une émission proposée à l’occasion des journées des métiers d’art 2011.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : CARR763
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/carr763.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 27 mars 2011

A l’occasion des Journées des métiers d’art 2011, Canal Académie s’associe à l’Institut National des Métiers d’Art pour faire découvrir les plus grands talents de notre pays.

Le talent de Ludwig Vogelgesang a de quoi faire tourner la tête. Depuis 1969, il restaure les meubles XVIIIe et aussi ceux des créateurs de la première moitié du XXe siècle. Sa longue expérience artistique et technique lui permet d’intervenir avec justesse pour la conservation des objets de patrimoine. On trouve dans son atelier des meubles d’une finesse à donner le vertige mais aussi des matériaux rares : galuchat, nacre, mica, paille, bois précieux. Selon des méthodes traditionnelles (vernis au tampon) et plus innovantes (plaque sous vide), Ludwig Vogelgesang prend le temps nécessaire pour finaliser une œuvre. Ici, pas question de bâcler ou de se dépêcher, il s’agit de bien faire. Reconnu comme spécialiste en la matière, l’autrichien venu assouvir sa passion des métiers d’art en France, réalise meuble, siège ou boiserie, sur mesure et dans le respect des règles de l’art traditionnel.

Ce meuble est recouvert par du galuchat
Ce meuble est recouvert par du galuchat

Écoutez dans cette émission Ludwig Vogelgesang, Maître d’art et Aymeric Zublena, de l’Académie des beaux-arts. Les deux hommes partagent leur passion de l’ébénisterie.

Le galuchat, nom de l’inventeur, mort en 1774 est un cuir de poisson cartilagineux (de raie ou de requin) utilisé depuis longtemps en ébénisterie, gainerie, et plus récemment en maroquinerie
Le galuchat, nom de l’inventeur, mort en 1774 est un cuir de poisson cartilagineux (de raie ou de requin) utilisé depuis longtemps en ébénisterie, gainerie, et plus récemment en maroquinerie

Lorsque nous avons arpenté l’atelier parisien de M. Vogelgesang avec l’architecte et académicien Aymeric Zublena, ce dernier a tenu à préciser la définition du Maître d’art, qu’il reconnaît largement comme un artiste : « On admire son savoir-faire mais on ne sait pas assez que l’artisan peut être aussi un créateur et qu’il est même quelquefois amené à interpréter la commande qu’on lui donne. Il y apporte autre chose qu’une simple reproduction. Ce n’est pas de la mécanique, il y a une dimension sensible... Ce n’est pas la reproduction au mm près d’un objet. Il y a la part humaine, la sensibilité de la main, et puis il y a la sensibilité de celui qui travaille la matière et qui fait qu’il crée. »

Ludwig Vogelgesang fonde son atelier avec Dominique Talbot en 1980. Il est amené à restaurer du mobilier Art déco très haut de gamme (plus de 400 œuvres de Jacques-Emile Ruhlmann !) pour des décorateurs de renom, des galeries, des musées et des collectionneurs initiés. Reconnu au niveau international, il mène en parallèle une activité de créateur. Adossé à une solide équipe qu’il doit former, il conçoit et réalise du mobilier dans la plus pure manière Art déco et dans les règles de l’art. Se retrouve, dans ces pièces uniques, l’attention aux détails, aux matières, aux finitions. L’émotion sensorielle qui s’en dégage témoigne de la passion du beau qui anime l’ébéniste d’art.

Ludwig Vogelgesang représente le talent d’exception.

Ludwig Vogelgesang (gauche) et Aymeric Zublena dans l’atelier du Maître d’art
Ludwig Vogelgesang (gauche) et Aymeric Zublena dans l’atelier du Maître d’art

Pour en savoir plus

- Le site web de Ludwig et Dominique Vogelgesang

- Aymeric Zublena de l’Académie des beaux-arts

- Visite du musée des années 30 à Boulogne : Landowski, Desvallières et tant d’autres artistes !

- Les Journées des Métiers d’Art ont été initiées en 2002 par le ministère de l’Artisanat. Elles sont désormais placées sous l’égide de trois ministères. Au niveau national, c’est l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) qui coordonne l’organisation de cet événement avec le soutien en régions des Chambres de Métiers et de l’Artisanat et de l’ensemble du réseau des acteurs métiers d’art (Ateliers d’art de France, Réseau Villes et Métiers d’Art, Vieilles Maisons Françaises...).

Les Journées des Métiers d’Art ont lieu chaque année le premier week-end d’avril. Elles se déroulent partout en France dans les ateliers des professionnels et dans les centres de formation aux métiers d’art qui ont fait le choix de participer à l’événement. Elles s’incarnent aussi dans de nombreux lieux liés au patrimoine et à la création (monuments nationaux en cours de restauration, musées, châteaux, places publiques...). Chaque région propose un programme singulier en fonction de son histoire, de ses traditions et de son potentiel créatif.

- L’Institut National des Métiers d’Art

- L’architecte et urbaniste Aymeric Zublena, de l’Académie des beaux-arts : la ville pour matrice
- Le Stade d’Istanbul par son architecte Aymeric Zublena
- Installation de l’architecte Aymeric Zublena de l’Académie des beaux-arts sous la Coupole

Du 1er au 9 octobre 2011, le Château de Pommard accueille les artisans des Grands Ateliers de France dont Ludwig Vogelgesang Toutes les infos ici.






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires