Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Document : Marguerite Yourcenar "J’ai trop le respect de la tradition..."

Extraits de son discours prononcé le 22 janvier 1981 sous la Coupole de l’Institut de France

Marguerite Yourcenar prononçait le 22 janvier 1981 un discours historique sous la Coupole de l’Institut de France pour son entrée à l’Académie française. Grâce à l’INA et à la Maison des écrivains et de la littérature, revivez cet exceptionnel moment en écoute.


Bookmark and Share

Inutile de redire qu'elle fut la première dame à entrer à l'Académie française... Retenons plutôt qu'elle fut courtisée par une cour d'hommes pour et seulement à cause de son talent d'écrivain. Comme elle le dit dans son discours de réception : «Colette elle-même pensait qu’une femme ne rend pas visite à des hommes pour solliciter leurs voix, et je ne puis qu’être de son avis, ne l’ayant pas fait moi-même». Jean d'Ormesson eut beaucoup de mal à convaincre ses confrères, Alain Peyrefitte alla jusqu'aux Etats-Unis... Alors pouvait-elle reconnaître le 22 janvier 1981 sous la Coupole de l'Institut de France : «Comme il convient, je commence par vous remercier de m’avoir, honneur sans précédent, accueillie parmi vous. Je n’insiste pas — ils savent déjà tout cela — sur la gratitude que je dois aux amis qui, dans votre Compagnie, ont tenu à m’élire, sans que j’en eusse fait, comme l’usage m’y eût obligée, la demande, mais en me contentant de dire que je ne découragerais pas leur effort. Ils savent à quel point je suis sensible aux admirables dons de l’amitié, et plus sensible peut-être à cette occasion que jamais, puisque ces amis, pour la plupart, sont ceux de mes livres, et ne m’avaient jamais, ou que très brièvement, rencontrée dans la vie.»

Vous pouvez ici entendre la voix assurée et si particulière de Marguerite Yourcenar à l'occasion de son discours de réception prononcé à l'Académie française.

Cet enregistrement a pu être obtenu grâce au soutien de l'INA par la Maison des écrivains et de la littérature (en collaboration avec de la Villa Marguerite Yourcenar) qui organisait le 4 décembre 2010, une après-midi conférence au Petit Palais pour le trentième anniversaire de l'élection de l'écrivain à l'Académie française. Etaient conviées pour l'occasion des écrivains contemporains profondément marqués par l'auteur de l'Oeuvre au noir : Silvia Baron-Supervielle, Colette Fellous et Josyane Savigneau. Nous vous proposerons dans une prochaine émission les extraits qu'elles avaient choisis de faire partager au public.

Extraits du discours de Marguerite Yourcenar :

Sur la tradition

- «D’autre part, j’ai(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires