Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Pierre Delvolvé : enseigner le droit, un métier comme les autres ou un sacerdoce ?

L’académicien, des sciences morales et politiques, plaide pour le droit et la langue française !

Pierre Delvolvé, après une longue carrière de juriste et de professeur d’université, s’interroge ici sur le droit et plus spécifiquement sur la recherche et la manière de l’enseigner, en répondant aux questions de Marie-Béatrice Lahorgue. Elu à l’Académie des sciences morales et politiques le 14 décembre 2009 au fauteuil de Jean Foyer dont il rappelle le parcours.


Bookmark and Share

Pierre Delvolvé commence cet entretien en évoquant la mémoire et la carrière de son prédécesseur, Jean Foyer (1921-2008) qui fut tout à la fois Garde des Sceaux sous la présidence du Général de Gaulle, et l’un des artisans de la Constitution française actuelle. Professeur à la faculté de droit de Paris II Panthéon-Assas et chargé de cours à la faculté de droit de Poitiers, il avait été reçu docteur honoris causa de l’université d’Oxford. Il avait aussi participé à la rédaction de plusieurs constitutions des pays d’Europe centrale et orientale après la chute du mur de Berlin.

Le parcours universitaire du professeur Delvolvé

La carrière universitaire du professeur Delvolvé s’est achevée par un dernier cours à l’Université Panthéon-Assas, le mercredi 12 mai 2010 (amphi 1) devant un millier de personnes. Sous la conduite du président Louis Vogel, revêtus de leur toge, ses collègues publicistes et privatistes ont assisté à son dernier cours sur « le régime de l’ouvrage public ». A cette occasion, il a reçu le Code d’or de l’Université. C’est sous les vivats du public et « une pluie de roses » qu’il a quitté sa « chaire-scène » pour reprendre le Petit juriste.

La Revue de droit administratif dans son numéro d’octobre 2010 lui rend hommage Petit un du Grand A : l’homme du droit et évoque « un héritage accepté » et « un héritage fructifié ». Pierre Delvolvé nous dit ici de qui il est l’héritier.

Aux sources du droit

Où est donc né le droit public ?

Au fil des siècles, les penseurs vont enseigner le savoir juridique. De l’enseignement du maître tel que Platon, ils vont peu à peu construire un enseignement plus « institutionnalisé » à travers des Ecoles puis des Universités. L’empire romain avait trois grandes écoles de droit, à Rome, Constantinople et Beyrouth qui subsista jusqu’au VIème siècle et fut dévastée en 554 par des tremblements de terre.

Professeur à l’Université de Beyrouth de 1967 à 1971, notre invité évoque cette grande école juridique libanaise et la création des premières universités en Italie, à Bologne, puis à Paris pour le droit canon, Toulouse pour le droit civil. « Toulouse, le retour aux sources(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires