Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’Hôtel de la Marine : une proie de prestige

La chronique "Sites et Patrimoine" de Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts

Robert Werner, correspondant de l’Institut et rédacteur en chef de la revue Sites et monuments, évoque, dans cette toute nouvelle chronique, l’histoire de l’Hôtel de la Marine, et les grands enjeux qui tournent autour de ce haut monument situé sur la place de la Concorde à Paris. En effet, l’appel à projets qui a été lancé suscite bien des convoitises...


Bookmark and Share

Cette chronique a été enregistrée mi-janvier 2011.
Texte mis à jour le 23 février 2011.


L'appel à projets pour la mise en location de l'Hôtel de la Marine vient - fort heureusement - d'être différé. Suivie de la nomination, par le chef de l'Etat, de Monsieur Valéry Giscard d'Estaing, à la tête de la Commission sur l'avenir de ce lieu de mémoire et de pouvoir, cette décision a momentanément apaisé les inquiétudes de ceux qui imaginaient le pire : sa transformation en hôtel de luxe ! En effet, ce prestigieux bâtiment, l'un des plus beaux palais de la capitale construit en l'honneur de Louis XV est l'un des grands monuments nationaux de France : l'ancien Garde-Meuble de la Couronne devenu à la Révolution le siège de la Marine et des Colonies.
Or la " Royale ", doit quitter les lieux en 2014 pour rejoindre le site de Balard dans le XVè arrondissement de Paris où seront réunies les diverses administrations de la Défense. Elle aura occupé ce somptueux édifice situé place de la Concorde, l'ancienne place royale, pendant plus de 200 ans. L'Etat cherche un nouvel occupant en le transmettant au moyen d'un bail emphytéotique, de longue durée. Le dépôt des candidatures pour " l'occupation, la mise en valeur et l'exploitation " de cet emblême national a été reporté au 1er juin. L'ancien président de la République, l'un des 9000 signataires de la pétition lancée par l'Association des Amis de l'Hôtel de la Marine, conduira la mission composée d'une dizaine de membres choisis en concertation avec les ministres de la Défense, de l'Economie et de la Culture afin d'aboutir au " meilleur projet " pour l'Hôtel de la Marine qui n'avait jamais quitté le giron de l'Etat.


Les membres de cette commission en charge du destin de ce monument exceptionnel, parmi lesquels Marc Fumaroli et Pierre Nora, de l'Académie Française ; Hugues Gall, ancien directeur de l'Opéra de Paris et membre de l'Académie des Beaux Arts ; Bertrand Collomb, de l'Académie des sciences morales et politiques ; Adrien Goetz, historien d'art et Jean-Philippe Lecat, ancien ministre de la Culture, ont une lourde tâche : mettre en valeur la densité historique de cet ultime témoin de la Révolution Française, redonner tout son éclat à cet édifice historique ouvert au public comme il l'était y a plus de deux cents ans quand les Parisiens venaient y admirer les collections du mobilier(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires