Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Alfred de Musset, le romantique de l’Académie française, vu par Gonzague Saint-Bris

Révélations sur la vie de Musset, "entre angélisme et débauche" par son biographe, invité de Jacques Paugam

Gonzague Saint-Bris est fasciné par Alfred de Musset... non seulement il en rédige la biographie mais il propose à ses lecteurs une photo totalement inédite ! Il explique dans cet entretien avec Jacques Paugam les raisons de sa fascination pour l’écrivain, membre de l’Académie française qui demeure l’un des auteurs de théâtre les plus joués en France ! Un écrivain de génie dont la vie fut pourtant bien dissolue...


Bookmark and Share

Gonzague Saint-Bris est invité pour son 40ème livre, une biographie, qui s’intitule tout simplement Alfred de Musset, publiée chez Grasset, un livre d’autant plus attendu que son auteur avait lui-même créé le mouvement des Nouveaux romantiques. Il a placé en couverture de ce livre une photo de Musset (1810-1857) totalement ignorée du grand public. En quoi révèle- t-elle des éléments inconnus ou incompris au sujet de Musset ?

G.S-B : Chaque fois que j’écris une biographie, j’essaie d’apporter un élément inédit car ce n’est pas la peine d’écrire une biographie si l'on n’a pas un "scoop". Par exemple dans ma dernière biographie sur Henri IV, j’expliquais qu’Obama descend d’un Huguenot français. J’avais aussi annoncé que la tête d’Henri IV avait disparu et depuis, on l’a retrouvée !

Là, il s’agit d’un document exceptionnel : une photo absolument inédite d’Alfred de Musset. On croit le connaître, parce qu'on a vu son portrait peint par Landelle dans le classique de nos écoles, le "Lagarde et Michard" ; On l'a vu en caricature, car Musset avait un tel coup de crayon, que saluait Delacroix, qu’il s’était auto-caricaturé. On connaît peut être les merveilleux médaillons gravés par David d’Angers mais nul ne l'a jamais vu en vrai.... Or, ce cliché est signé au verso de la main d'Aurore Sand « A de Musset », c'est-à-dire que la petite fille de la dame de Nohant authentifie cette photo. Je me suis dit : « et si la biographie n’était que l’exploration de la géographie d’un visage, l’exercice attentif du relevé topographique des reliefs d’une figure, l’inlassable enquête sur ce qu’indique et dissimule une physionomie, la course poursuite du parcours d’un faciès. » Car il est vrai que cette photo en noir et blanc montre l’extrême beauté, l’élégance racée, d'Alfred de Musset. Le dandy dans toute sa splendeur avec ce contraste extraordinaire : il a des yeux clairs mais exprime quelque chose de sombre. C’est le romantique absolu. C’est un très bel homme et on comprend pourquoi il a toujours plu aux femmes, même après sa disparition. Il est né il y a deux cent ans (le 11 décembre 1810). Et il fut membre, on le sait, de l'Académie française. (...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires