Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les mots des religions : l’Eglise (1/2)

par le Pasteur Jean-Arnold de Clermont

Jean-Arnold de Clermont, Président du DEFAP, service de mission protestante, évoque le mot « Eglise », et ses deux constituants : la Parole et l’Assemblée. Il a choisi d’évoquer son itinéraire personnel pour faire comprendre combien elles sont constitutives du cheminement de tout protestant. Il souligne aussi l’importance de la prédication, du culte et du service, au sein de la communauté des croyants.


Bookmark and Share

« C’est un véritable défi que vous m’avez lancé, en me demandant de parler du mot « Église » en quelques minutes… Je préfère en parler à titre personnel, tel que j’ai vécu l’Église dans mon histoire personnelle, et donc comme protestant français. Mes parents allaient régulièrement à l’Église le dimanche. Depuis mon plus jeune âge, j’ai été placé au milieu d’hommes et de femmes qui m'ont invité à découvrir avec eux la richesse de la Bible, celles d'histoires surprenantes, terribles parfois, celles des paraboles de Jésus tellement parlantes immédiatement, et plus tard celles de l’extraordinaire fougue de l’apôtre Paul.

Je me rends compte que je deviens progressivement membre de cette communauté réunie autour de cette parole de Dieu ; et c’est bien plus tard, je crois, que je découvre la foi qui anime ces hommes et ces femmes qui m’ont amené à cette Parole : ils sont animés par quelque chose qui n’est pas d’eux et qui, comme le dit l’étymologie du mot Église, fait qu’ils ont été appelés, convoqués pour faire communauté, le mot « Ecclésia » du verbe « calleo » signifiant « appeler » ; ces hommes et ces femmes ont été appelés ; c’est la Parole qui constitue l’Église et c’est l’Église qui porte cette Parole.

Si bien que certains seront plus sensibles à la qualité humaine, à la dimension communautaire de l’Église ; personnellement, j’ai été plus sensible à la dimension de la parole qui m’était enseignée puis transmise, commentée, avant de découvrir qu’elle constitue l’assemblée des croyants.


J’ai découvert des hommes et des femmes liés les uns aux autres parce qu’ils se savaient réunis autour de cette Parole, en communion les uns avec les autres. La Parole les met en communion avec Dieu, et puisqu’ils sont considérés par Dieu comme ses enfants, ils se découvrent en communion les uns avec les autres ; cette communion se manifeste dans l’écoute, dans le partage de cette Parole.

Cela explique pourquoi se trouve, au cœur du culte protestant et de la spiritualité protestante, la prédication, ce que d’autres appellent l’homélie, tellement centrale à certaines époques de l’histoire du protestantisme. Dans les siècles passés, cette prédication l’emportait sur la liturgie, durant quarante minutes sur un culte d’une(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires