Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Eugène Delacroix : au-delà de l’oeuvre, l’homme des malentendus

Avec Marie-Christine Natta, auteur d’une biographie sur la personnalité et le parcours du peintre académicien

Dandy dans son apparence, classique et moderne dans sa peinture, Delacroix fut victime de bien des malentendus. "Scio", toile présentée au Salon de 1824, l’érige, malgré lui, en tête de file des romantiques. En 1830, son œuvre "La liberté guidant le peuple" le fait passer pour un révolutionnaire. Or Delacroix, tout consacré à la peinture qu’il soit, demeure un homme d’ordre menant une vie sédentaire et laborieuse. Son œuvre immense est mieux connue que sa personne. Marie-Christine Natta présente ici l’homme caché derrière l’œuvre. Il était membre de l’Académie des beaux-arts.


Bookmark and Share

Eugène Delacroix naît en 1798. Le mystère de sa naissance n’a jamais été élucidé. Son père, Charles Delacroix, souffrait en effet depuis quinze ans d’un sarcocèle au testicule gauche qui s’était développé au point d’atteindre le poids inouï de 16 kg. L’opération qui se déroula en septembre 1797 fut une première médicale. Le chirurgien militaire Ange-Imbert Delonnes qui s’en chargea, laissa un compte-rendu précis. Il indique que l'opération a réussi et que le père de l'artiste a recouvré la faculté de procréer. Toutefois, cette ablation qui précède de peu la naissance du peintre, jette un trouble sur la paternité du père légal. Vient alors l’hypothèse Talleyrand, qui, sous le Directoire, est un familier de la maison de Charles Delacroix. Certains contemporains trouvent la ressemblance entre le peintre et le diplomate frappante et expliquent ainsi les premières commandes d’État passées au jeune artiste encore débutant.

Charles Delacroix meurt en 1805 ; Eugène n'a que 7 ans. Il s’installe alors avec sa mère à Paris chez sa sœur et son beau-frère Henriette et Raymond de Verminac. D'octobre 1806 à l'été 1815, il fréquente le Lycée Impérial, actuel lycée Louis-le-Grand, où il reçoit une instruction solide et classique. C’est au cours de ces années de lycée qu’il rencontre ses plus proches amis : Jean-Baptiste Pierret, Louis et Félix Guillemardet et Achille Pieron, auxquels il restera attaché tout au long de sa vie.
Attiré par les arts en général, Eugène Delacroix opte finalement pour la peinture. Décidé à en faire son métier, il entre en 1815, grâce à l’appui de son oncle Henri-François Riesener, dans le célèbre atelier de Pierre-Narcisse Guérin. Il y rencontre, entre autres, Théodore Géricault. Ce dandy rétif à l’art officiel qui est de sept ans son aîné fascine Delacroix. Chez Guérin, Delacroix apprend beaucoup, il bénéficie d’un enseignement à la fois classique et libéral.


En 1822, Delacroix, désireux de se faire un nom dans la peinture et de trouver une issue à ses difficultés financières, se présente pour la première fois au Salon officiel, avec La Barque de Dante. Le thème qu’il choisit, tiré du chant VIII de l’Enfer de Dante est inédit pour l’époque. En fait, Delacroix(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires