Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Souvenirs de famille : Alain Peyrefitte, de l’Académie française

Evocation en compagnie de son fils Benoît

Alain Peyrefitte est ici évoqué par son fils Benoit, le plus jeune de ses enfants qui l’a accompagné dans le monde entier et en garde un souvenir fasciné. De son père, il a hérité de valeurs, de maximes de vie et de souvenirs exceptionnels dont le 13 octobre 1977 : sa réception à l’Académie française par Claude Lévi-Strauss. Cette émission est offerte en souvenir du 27 novembre 1999, date de la mort d’Alain Peyrefitte.


Bookmark and Share

La rédaction vous conseille la consultation du site : http://www.alainpeyrefitte.fr créé par son fils Benoit.


Benoit Peyrefitte garde en mémoire des discussions avec son père très riches : « C'était un homme passionnant ! Il était sérieux mais il avait beaucoup d'humour ! Etant le plus jeune de ses enfants, j'ai lié une complicité particulière avec mon père. Quand je suis né, il était déjà un homme politique.»

Et notre invité se souvient qu'il a accompagné son père dans la plupart des pays du monde, et notamment en Chine puisqu'Alain Peyrefitte y effectua dix-huit séjours ! Une phrase de grande lucidité indique combien il aimait "l'ailleurs" et le respectait : « L'Occident ne mesure pas toujours la haine que lui vouent des peuples humiliés et offensés par sa prospérité, son passé impérial, son présent dominateur, son appui à des régimes féodaux corrompus. »




De multiples fonctions par simple amour du citoyen

Né le 26 août 1925, à Najac dans l'Aveyron, Alain Peyrefitte reçoit une double formation : universitaire (ENS) et administrative (ENA). Diplomate de carrière pendant une dizaine d'années, il est nommé ministre plénipotentiaire en 1975. Il est élu, puis réélu député de Seine-et-Marne dans toutes les législatures de la Ve République (1958, 1962, 1967, 1968, 1973, 1978, janvier 1982, 1986, 1988, 1993). En 1995, il est élu sénateur de Seine-et-Marne puis conseiller général de Bray-sur-Seine de 1964 à 1988. Il est maire de Provins à partir de 1965, et le reste pendant trente-deux ans ! Nommé secrétaire d'État à l'Information en 1962, il enchaîne les portefeuilles (ministre de l'Information de décembre 1962 à janvier 1966 ; ministre de la Recherche scientifique et des Questions atomiques et spatiales en 1966-1967, ministre de l'Éducation nationale en 1967, ministre des Affaires culturelles et de l'Environnement en 1974. En mars 1977, il est Garde des Sceaux, ministre de la Justice, et le reste jusqu'en mai 1981.) Etre à l'écoute de ses concitoyens semble être la véritable nature de sa vocation. Ainsi, s'intéresse-t-il aux missions de réflexion sur des problèmes de société : la participation (1968-1969) ; la drogue (1969-1970) ; la décentralisation(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires