Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La biodiversité expliquée aux lycéens par Christian Dumas, de l’Académie des sciences

Le biologiste botaniste se penche sur la complexité du vivant

Chaque année, on découvre en moyenne 15000 nouvelles espèces, qu’il s’agisse des bactéries vivant sans oxygène ou d’une nouvelle plante. Mais combien disparaissent parallèlement ? L’homme est-il uniquement destructeur de biodiversité ? Réponses en compagnie du biologiste et botaniste Christian Dumas, qui nous donne à réfléchir à travers son tour d’horizon de la biodiversité et des interactions parfois extraordinaires entre les espèces.


Bookmark and Share

On estime que 35 % des espèces pourraient avoir disparu dès 2050, et cela, malgré les découvertes régulières de nouveaux êtres vivants.
« Vue la complexité d’un écosystème, on ne sait pas vraiment aujourd'hui ce qui se passe lorsqu'une espèce est retirée du maillage. C'est la raison pour laquelle les chercheurs se penchent sur la modélisation des écosystèmes : pour essayer de prévenir les risques de disparitions en chaîne » précise Christian Dumas..

Sur les 1,7 million d’eucaryotes connus (on estime qu'il en existe entre 2 et 100 millions !), les insectes représentent jusqu’à 50% de la biodiversité aujourd’hui. Les plantes occupent une tranche de 20% et les 30% restant sont alloués à la vie animale.


La protéine : clé de la diversité

Lorsque l'on découvre que l’homme a moins d’ADN qu’un triton et qu'il a moins de gènes que la luzerne, il y a de quoi se poser des questions ! « C'est parce que notre diversité n'est pas une question de gène ni d'ADN, mais une question de protéines » corrige Christian Dumas.

Il existe une incroyable diversité des écosystèmes. « En Europe, nous vivons dans un agro-écosystème : la nature est changée par l’homme pour l’agriculture » précise le biologiste.
D'autres sont beaucoup plus fragiles. C'est le cas des récifs coralliens qui sont sensibles à l'augmentation de la température et l'acidification des océans. « Les crèmes solaires aussi participent au blanchiment des coraux » précise Christian Dumas.
Les zones humides comme les mares et les mangroves sont également très perturbées par l'impact des activités de l'homme.

La biodiversité : s'émerveiller devant la magie de la nature

Au cours de cette conférence donnée aux lycéens, Christian Dumas nous donne à nous émerveiller face aux ressources de la nature.
La graine de palétuvier par exemple ressemble à une lance. Lorsqu’elle se détache de l’arbre, elle se fiche directement dans la vase. « La plante ne pourrait pas de reproduire si tel n'était pas le cas » précise le botaniste.

Autre exemple, tout aussi(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires