Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Gabriel de Broglie : L’héritage de François Guizot

Le Chancelier de l’Institut de France est l’invité de Christophe Dickès
Gabriel de Broglie, de l’Académie française, chancelier de l’Institut de France, a présidé en 2008, un colloque organisé par la société d’Histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, autour de François Guizot. Alors que les actes de ce colloque viennent d’être publiés, en fin connaisseur du XIXe siècle, il revient sur cette personnalité dont l’influence politique court jusqu’à nos jours.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST622
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/hist622.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida6270-Gabriel-de-Broglie-L-heritage-de-Francois-Guizot.html
Date de mise en ligne : 24 octobre 2010

Les éditions L’Harmattan viennent de publier les actes du colloque consacré à François Guizot et intitulé sobrement François Guizot (1787-1874) Passé Présent. Ces actes, réunis par Robert Chamboredon, abordent la vie extrêmement riche d’un personnage aux multiples facettes et dont l’influence jusqu’à nos jours est réelle.

Né en 1787 d’une famille protestante des Cévennes, François Guizot fut hanté par le retour des violences de la Terreur - son père a été guillotiné à Nîmes en 1794 - et s’efforça de fonder en France une monarchie constitutionnelle et libérale à l’anglaise. Professeur applaudi, historien prestigieux, journaliste, doctrinaire combattant les ultras sous la Restauration, il devient l’un des fondateurs de la monarchie de Juillet.

Pour juger de la notoriété de François Guizot, il est bon de savoir qu’il fut membre, dès 1832, de l’Académie des sciences morales et politiques qu’il fit rétablir après sa dissolution en 1803 ; l’année suivante, de l’Académie des inscriptions et belles- lettres ; et le 28 avril 1836 il fut élu à l’Académie française.

Présentation de l’éditeur.

Historien moderne, François Guizot s’est intéressé aux transformations de la société. Plusieurs fois ministre sous la Monarchie de Juillet, on lui doit la loi sur l’instruction primaire ainsi que de nombreuses mesures pour la protection du patrimoine. Académicien, il s’est essayé à différents genres. Que reste-t-il de son oeuvre ? Quel regard de récents travaux permettent-ils de porter sur ce grand esprit du XIXe siècle souvent caricaturé ? Comment expliquer son échec politique et le relatif oubli dans lequel il est tombé ?

L’invité

Gabriel de Broglie, Chancelier de l'Institut de France, Canal Académie le 29 juin 2010
Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France, Canal Académie le 29 juin 2010
© Canal Académie

Gabriel de Broglie est historien, membre de l’Académie française. Il a été élu en 2001 au fauteuil d’Alain Peyrefitte ; il est également membre de l’Académie des sciences morales et politiques depuis 1997. Il a succédé à Pierre Messmer comme Chancelier de l’Institut de France depuis janvier 2006.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages : Mac Mahon (Perrin, 2000), Guizot (Perrin, 1990) qui a reçu le prix des Ambassadeurs, ou encore Le XIXe siècle, l’éclat et le déclin de la France (Perrin, 1995)...

Retrouvez Gabriel de Broglie sur Canal Académie en cliquant ici.






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires