Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Hommage à Jacques Dupâquier, de l’Académie des sciences morales et politiques

par Jean Mesnard, président de l’Académie en 2010
"Le début de nos vacances d’été a été profondément attristé par la nouvelle de la disparition, après une longue maladie, de notre très estimé confrère Jacques Dupâquier"...C’est par ces mots que le président de l’Académie des sciences morales et politiques pour l’année 2010, Jean Mesnard, a ouvert la séance du lundi 27 septembre.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ES591
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es591.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 7 novembre 2010

Jean Mesnard a évoqué, au cours de cet éloge, la jeunesse, les engagements, la personnalité de Jacques Dupâquier rappelant les moments essentiels de sa vie : son engagement précoce dans la Résistance, à 18 ans, ses études d’histoire (il passe son agrégation en 1949), et son engagement idéologique au sein du Parti Communiste, dont il sera exclu en 1956.

Car Jacques Dupâquier, grand intellectuel, a toujours été un militant. Il fut longtemps professeur avant de consacrer ses travaux à l’étude du monde populaire, notamment rural, depuis l’Ancien Régime.

Il se mobilisa sans compter pour défendre la beauté d’une région qui lui tenait particulièrement à coeur : le Vexin.

Jacques Dupâquier, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Jacques Dupâquier, membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Sur les questions de démographie, tant en France qu’en Europe et dans le monde, Jacques Dupâquier avait perçu l’urgence de porter un regard totalement scientifique.

Deux traits peuvent le résumer : il fut un "prophète", un homme penché sur l’avenir, et aussi un terrien profondément attaché à la terre, avec le sens du concret, du possible, de l’organisation et du travail.

Jacques Dupâquier avait été élu à l’Académie des sciences morales et politiques le 18 mars 1996 au fauteuil précédemment occupé par Jean-Baptiste Duroselle, dans la section Histoire et Géographie.

Biographie de Jacques Dupâquier :

Né à Sainte-Adresse, en 1922, Jacques Dupâquier est décédé à Pontoise le 23 juillet 2010.

Ancien élève de l’Ecole Normale supérieure de Saint Cloud, docteur ès lettres, agrégé d’histoire et licencié en droit, il avait commencé sa carrière comme professeur de collège (à Pontoise puis à Montmorency). Attiré par la recherche et l’enseignement supérieur, il était devenu attaché puis chargé de recherches au CNRS (1962-65). Après avoir été assistant à la Sorbonne puis maître-assistant à l’EHESS, il occupa ce poste jusqu’en 1991. C’est là qu’il fonda, en 1972 le Laboratoire de démographie historique. Il était en outre Président de la Société de démographie historique et président de la commission de démographie historique de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population. Il a été directeur des Annales de démographie historique (1984-87). Il laisse des ouvrages majeurs :
- La population française aux XVIIe et XVIIIe siècles
- Histoire de la population française (4 volumes)
- La population mondiale au XX è siècle
- Immigration-intégration : un essai d’évaluation des coûts économiques et financiers (avec Yves-Marie Laulan)

Ecouter nos émissions avec Jacques Dupâquier :
- L’Ancien Régime vu par les manuels d’histoire de la IIIe République (1871-1914)
- L’allongement de l’espérance de vie et ses conséquences multiples
- La société française au XIXe siècle
- Le guide du Vexin français
- La population mondiale et le vieillissement, sujet crucial !






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires