Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean Clair : Voyage initiatique sur Balthus et le thème de la mort

L’académicien, rencontré au Festival de Fès, décrypte "Le passage du Commerce Saint-André" de Balthus

Jean Clair, de l’Académie française, était présent au Festival de Fès 2010 et intervenait lors des rencontres culturelles. Le thème qu’il avait choisi pour l’occasion : Le voyage initiatique à travers la mort. Propos et explications recueillis sur place par Emilie Joulia.


Bookmark and Share

Cette émission a été enregistrée en juin 2010 au Festival de Fès et au moment de l'exposition Crime et châtiment dirigée par Jean Clair au musée d'Orsay. Au micro de Canal Académie ce dernier évoque le thème de la mort autour du voyage initiatique.

Sur un tableau énigmatique de Balthus...

Parler du voyage initiatique pour Jean Clair peut aussi relever de la mort. C'est bien elle qui est à l'origine de pléthores de tableaux de maîtres comme nous avons pu le voir au musée d'Orsay lors de l'exposition Crime et châtiment au milieu de l'année 2010. Géricault, Goya, et tant d'autres, ont puisé dans le secret de la mort et des mystères du lugubre, leur inspiration.

A l'occasion des rencontres culturelles du Festival de Fès 2010 Jean Clair a donc tout naturellement évoqué le voyage à travers la mort. Pour illustrer ses propos il avait choisi un tableau particulièrement curieux («l'un sans doute de ses plus beaux») du peintre Balthus : Le passage du Commerce Saint-André. Ce tableau évoque la guillotine. «La signification cachée, cryptée de ce qui n'est pas simplement un instrument mis au service d'une mort égalitaire, n'y aurait-il pas quelque autre enjeu qui relèverait d'une initiation ? Peut-être aussi un caractère mystique ou encore satanique. Je voulais en retrouver la trace de manière très inattendue et extravagante dans le tableau d'un peintre très éloigné des horreurs révolutionnaires, un homme suave et délicat.»



- Le passage du Commerce Saint-André est un tableau peint en 1952 juste avant que Balthus ne quitte Paris car la ville était devenue inhabitable, trop bruyante, le calme d'autrefois avait disparu. Cette vue a priori banale est une vue du passage du Commerce tel qu'il existe toujours aujourd'hui et qui va du Carrefour de l'Odéon à la rue Saint-André des arts, tout près de l'atelier de Balthus, cour de Rohan. Dans cette scène de rue nous pouvons remarquer le peintre lui-même de dos avec sa baguette sous le bras. Cela semble une représentation on ne peut plus paisible, un moment où il y avait encore une poésie parisienne, une tranquillité qui allait bientôt(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires