Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Et si la France participait aux olympiades de la linguistique ?

présentées par Dominique Estival, de l’Université de Sydney

Quand des lycéens de dix-sept pays du monde entier se retrouvent autour de problèmes de linguistique, cela donne une étonnante rencontre à laquelle participait notre invitée, Dominique Estival, de l’Université de Sydney (Australie). Rentrant de Stockholm où les Olympiades se tenaient en 2010, elle nous en fait découvrir le contenu, les épreuves et les enjeux. La France y participera-t-elle bientôt ?


Bookmark and Share

Qu'est-ce que les Olympiades de la linguistique ? Tout simplement une rencontre internationale des élèves (lycéens et étudiants) et de leurs professeurs autour de la linguistique informatique où sont abordées (et résolues) des questions sur le traitement automatique du langage.

La linguistique, discipline qui n'est enseignée dans aucun lycée au monde (elle fait partie des études supérieures) passionne pourtant certains lycéens doués de capacités d'analyse et de raisonnement. Car les épreuves de ces Olympiades consistent à leur faire résoudre, individuellement ou en équipe, des situations du type : comment traduire dans telle langue tel ou tel mot d'une autre langue, et cela en langage informatique bien entendu. L'informatique au service de la traduction...


Chaque pays, parmi les 17 participants actuels réunis à Stockholm en juillet 2010 pour la finale des Olympiades, a donc d'abord organisé des Olympiades nationales, puis a envoyé une équipe de 4 élèves.

Notre invitée, Dominique Estival, est chercheur en linguistique informatique à l'Université de Western Sydney où elle enseigne cette discipline à ses étudiants depuis 15 ans. Elle tient à conserver "un pied dans le monde de l'industrie et un pied dans celui de l'université" puisque le langage informatique trouve ses applications directes dans le domaine industriel.
Elle a donc accepté d'être l'organisatrice des Olympiades de la linguistique dans le pays où elle vit, l'Australie, et ne peut s'empêcher de lancer un appel pour que la France devienne participante (avis aux amateurs d'informatique ou de linguistique). Si la première année, en 2008, elle a regroupé un petit noyau de 120 élèves, dès la deuxième année, ils étaient déjà 330 et cette année en 2010, ce sont 650 élèves lycéens et collégiens qui ont voulu participer, preuve que les jeunes cerveaux sont désormais bien armés pour aborder le langage du futur...


Pour en savoir plus :

www.ozclo.org.au
(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires