Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Ecrire mal et mal d’écrire : l’écriture de vos enfants déchiffrée par une graphologue

avec Denise Berthet, graphologue, auteur de Leur écriture les trahit

Inclinée, espacée, petite ou arrondie, l’écriture semble être le reflet de notre caractère, de notre émotion du moment. En ce sens, les graphologues peuvent déterminer nos points forts et nos faiblesses. Denise Berthet aide les enfants et les jeunes adultes à retrouver une certaine estime de soi, et recouvrir une écriture plus sereine. Elle revient pour nous sur l’objet de son travail, notamment à travers son ouvrage Leur écriture les trahit.


Bookmark and Share

Ecrire mal ou avoir le mal d’écrire ? Les deux sont liés vous répondra Denise Berthet, graphologue spécialisée dans l'expression corporelle.
Au-delà du jugement négatif qui peut déstabiliser les jeunes enfants dans leur apprentissage « écrire mal » suppose que l’écriture soit difficilement lisible ou lente.

« Ecrire lentement est souvent la conséquence d’une grande crispation qui provoque des douleurs au poignet, aux doigts, à l’épaule et quelquefois jusqu’au sternum. Cela devient alors le mal d’écrire car il s’agit à la fois d’une difficulté physique et psychologique ; physique pour les symptômes que je viens de citer et psychologique parce que l’enfant ressent l’inquiétude des parents qui redoutent l'échec scolaire » nous explique Denise Berthet au cours de cette émission.

L’écriture est le révélateur de l’être. L’écrivain se représente dans les formes de ses pleins et de ses déliés, dans l’organisation de sa page. Mais c’est surtout le trait qui intéresse le graphologue. L’énergie exercée sur le crayon est un indice essentiel pour percevoir l’essence de l’être.

« Gribouiller pour un petit enfant est très important. C’est son moyen de communiquer, de dire son « je suis » : les traits appuyés ou au contraire très légers ont un sens. Ils reflètent les émotions de l'enfant » précise la spécialiste.



L’origine du mal d’écrire

Les origines du mal d’écrire sont très diverses.
Tout d’abord Denise Berthet s’insurge contre les parents qui veulent faire écrire leurs enfants trop jeunes.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires