Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Marcel Boiteux (1/4)

Membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Président d’honneur d’EDF, Marcel BOITEUX est membre de l’Académie des Sciences morales et politiques.


Bookmark and Share

MARCEL BOITEUX
(né le 9 mai 1922 à Niort, Deux-Sèvres)
Élu le 14 décembre 1992, dans la section Économie politique, Statistique et Finances au fauteuil laissé vacant par le décès d'Emile James.
Président de l'Académie en 2002.

Carrière
Normalien, agrégé de mathématique et diplômé de l’Institut d’études politiques, Marcel Boiteux a tout d’abord été attaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1946), avant d’accomplir, à partir de 1949, une ascension exemplaire au sein d’Electricité de France (E.D.F.), entreprise publique avec laquelle son nom se fond sans se confondre.
Ingénieur au service commercial d’E.D.F. (1949), ingénieur au service des études économiques générales (1956), directeur des études économiques à la direction générale (1958), directeur général adjoint, il est nommé en 1967 directeur général de l’entreprise, avant d’en devenir président du conseil d’administration (1978-1987) puis président d’honneur. Il prend alors la présidence de la Fondation EDF pour le mécénat. A la tête d’E.D.F., Marcel Boiteux a été l’un des artisans de la politique nucléaire de la France. Il a été membre du Comité de l’énergie atomique de 1967 à 1987 et a présidé (1986-1989) le Conseil mondial de l’énergie, dont il est Président d’honneur.
Elu en 1959 président de la Société internationale d’économétrie (Econometric society) et, en 1965-66, Président de la Fédération internationale des sociétés de Recherche Opérationnelle (IFORS), Marcel Boiteux a enseigné l’économie à l’Ecole Supérieure d’électricité (1957-1962) puis à l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (1963-1967). Il est membre honoraire du Conseil consultatif de la Banque de France, auquel il a appartenu de 1980 à 1987.
Par ailleurs, il a présidé auprès du premier ministre le Comité consultatif de la Recherche scientifique et technique en 1966-1967. Au moment de quitter l’EDF, il a été appelé à la présidence de l’Institut des hautes études scientifiques (IHES) de 1985 à 1994, et de l’Institut Pasteur (1988-1994).

En quelques mots :

J'ai toujours répugné à me lancer dans une action dont je ne puisse penser que d'une façon ou d'une autre, elle pourrait contribuer au bien public.
(Marcel Boiteux, correspondance privée)

Par chance, et par tempérament, je n'ai éprouvé quant à l'argent, ni fort appétit, ni manque grave. Cela entraînait deux conséquences : d'une part, l'argent n'a pas joué de rôle important dans mes propres déterminations ; d'autre part, je m'interdis de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires