Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Rencontre avec Muriel Mayette, administrateur de la Comédie-Française

Entretien avec Jacques Paugam

À un an de la fin de son premier mandat à la tête de la Comédie-Française, Muriel Mayette est l’invitée de Jacques Paugam pour faire le point sur son activité et ses ambitions à la tête du premier théâtre de France. La comédienne et metteur en scène endosse avec caractère et audace ce poste-clé de la culture française auquel elle avait été, en 2006, propulsée à la stupéfaction générale.


Bookmark and Share

Un coup de théâtre. La nomination « par surprise », en 2006, d’une femme au poste d’administrateur de la Comédie-Française (une première en trois siècles), de surcroît jeune et issue de la troupe, avait fait crisser beaucoup de mâchoires ! Choqué par l’éviction brutale de son prédécesseur Marcel Bozonnet, pourtant candidat à sa propre succession, le monde du théâtre et de la critique avait fait pleuvoir les attaques sur celle qui venait de se voir offrir la trente-neuvième place de la hiérarchie protocolaire de l’État.
Mais pas de quoi doucher l’enthousiasme ni l’audace de Muriel Mayette. La 477e sociétaire de la Comédie-Française ne connaît pas le profil bas et n’a pas été placée sur le devant de la scène pour faire de la figuration. « Si on ne met pas tout son cœur et toute son énergie pour proposer des réponses, ce n’est pas la peine d’endosser des responsabilités », dit-elle à Jacques Paugam. « J’ai été parfois blessée par une polémique qui n’avait pas grand intérêt, mais ça ne m’a pas empêchée de travailler ».

Rentrée à la Comédie-Française à 21 ans, Muriel Mayette est une femme de plateau, et a pour elle cette légitimité d’avoir grandi avec les acteurs et à travers les auteurs. « C’est ma grande force », avoue-t-elle. Artiste avant d’être administratrice, elle a dû apprendre à gérer une grosse machine et une équipe hétérogène : en plus de la troupe de soixante-huit comédiens, quatre cents salariés représentent vingt-deux métiers, des artisans aux administratifs.
« Le théâtre est un travail d’équipe. Je dirige cette maison comme un metteur en scène et le plus important est de partager ma passion avec eux ; s’ils sentent que le projet que l’on essaie de défendre les magnifie, tout le monde va dans le même sens. Il faut que chacun se sente responsable de la petite pierre qu’il ajoute à la pyramide, et pour cela il n’y a que ma passion et mon énergie ; je n’ai pas perdu une miette de cœur depuis que je suis administratrice de cette maison »,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires