Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mémoire, année zéro : à l’heure du numérique, par Emmanuel Hoog

Plaidoyer pour une mémoire collective moderne, entretien avec Myriam Lemaire

Emmanuel Hoog évoque son essai Mémoire, année Zéro né de son expérience professionnelle de Président de l’Institut National de l’Audiovisuel, durant 9 ans. Il propose un diagnostic sur la crise de notre mémoire nationale et plaide pour la constitution d’une mémoire moderne dans notre société numérique. Il est reçu par Myriam Lemaire.


Bookmark and Share

L'essai d'Emmanuel Hoog a été couronné par le prix des Députés, le 10 avril 2010, lors de la Journée du Livre politique. Quelques jours après l'enregistrement de cet entretien, il a été élu Président de l'Agence France Presse, AFP, le 15 avril 2010.

De l’ENA à l’INA… et à l’AFP

Homme de culture dès son enfance - ses parents étaient conservateurs de musée - Emmanuel Hoog a connu « en même temps que le chemin de l’école, le chemin des musées ».

À la fois « géomètre et saltimbanque », il a choisi, après l’ENA, de rejoindre le Ministère de la Culture et a accompli une grande partie de sa carrière dans les entreprises culturelles. Il a été notamment administrateur du Théâtre de l’Odéon et considère le théâtre comme « une très bonne école d’exécution ».

Président-Directeur Général de l’INA depuis 2001, il a conduit avec succès le grand chantier de la numérisation du patrimoine audiovisuel pour sauvegarder et faire partager au grand public les archives de la radio et de la télévision grâce à ina.fr, un site unique au monde. Il rappelle ici l’origine et les missions de l’INA, « hétérogènes au départ », mais souligne « qu’un effort de cohérence a été fait ».

En charge du dépôt légal et de la collecte des archives audiovisuelles et, en liaison avec la BNF, de celles de l’Internet, l’INA a aussi créé une grande école de référence dans le domaine des médias, INA’Sup, qui délivre des masters.

Emmanuel Hoog est aussi président du Comité d’Histoire de la Télévision et président de la Conférence Permanente de l’Audiovisuel Méditerranéen (COPEAM) qui fédère 130 acteurs issus de 26 pays et dont la 17e conférence s’est tenue à Paris, du 8 au 11 avril 2010. Au centre des débats, le projet d’une chaîne de télévision méditerranéenne.

Depuis le 15 avril 2010, Emmanuel Hoog est président de l’Agence France Presse.

Une crise de la mémoire collective

Dans cet essai(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires