Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Marie Leszczynska, épouse de Louis XV : la reine digne et fervente

Avec Anne Muratori-Philip, correspondante de l’Académie des sciences morales et politiques

Fille du roi déchu Stanislas Ier de Pologne, Marie Leszczynska épouse Louis XV le 5 septembre 1725. Ce mariage, qui relève du conte de fées, la place sur le trône de France pour 43 ans, le plus long règne d’une reine de France. Dans la biographie qu’elle lui consacre, Anne Muratori-Philip révèle une reine pieuse, fidèle, respectueuse d’autrui, qui assuma avec dignité son devoir monarchique.


Bookmark and Share

Un conte de fées
- Seconde fille de Stanislas Ier Leszczyński et de Catherine Opalińska, Marie Leszczyńska naît en Silésie, le 23 juin 1703. Lors de sa naissance, son père occupe le trône de Pologne où il avait été placé par les armées de Charles XII de Suède. Mais dès l’année suivante, il en est chassé. S’ouvre alors une longue période d’exil pour la famille de Marie Leszczynska. L’exil les conduit d'abord dans la principauté de Deux-Ponts, propriété du roi de Suède, puis dans la ville alsacienne de Wissembourg.
À partir de 1720, on pense à marier Marie. Il est d’abord question d’un jeune officier français, pas assez titré. Puis on évoque le prince de Schwarzenberg qui préfère une candidate plus argentée… Vient alors un projet plus sérieux émanant de la marquise de Prie. En effet, celle-ci cherche une seconde épouse à son amant, le duc de Bourbon - alors en charge des affaires du royaume – suffisamment effacée pour ne pas lui porter ombrage. Nous sommes en février 1725, au même moment Louis XV tombe malade. L’état de santé du roi bouleverse le projet de madame de Prie.

- Le duc de Bourbon prend alors conscience qu’en cas de décès du roi, le trône échouerait au duc d’Orléans, son rival. Pour éviter un tel scénario, il est impératif de marier Louis XV au plus vite. Dans ce but, une liste des princesses d'Europe à marier est dressée. Marie Leszscynska qui remplit les conditions requises - catholique, en âge d’enfanter – figure en tête de liste. Contre toute attente, le roi, orphelin à peine âgé de quinze ans, et son précepteur, le cardinal de Fleury pourtant rival du duc de Bourbon, acceptent cette alliance sans avantage avec une princesse âgée de vingt-deux ans, soit sept de plus que son futur mari !

Pour Stanislas et sa fille, il s’agit d’un miracle. A la Cour de Louis XV, au contraire, la consternation est générale. Non seulement, la princesse de Pologne n’appartient à aucune des grandes dynasties d’Occident, mais elle est polonaise et plus âgée que le roi. Dès lors, les rumeurs les plus folles circulent : on dit la future reine laide, épileptique, stérile…

Reine de France

- Le mariage a néanmoins lieu à Fontainebleau le 5 septembre 1725.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires