Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Des Cent-Jours à la Commune (1815-1870) : découverte des nouvelles salles du musée de l’Armée

Avec Émilie Robbe, conservateur du département moderne

Le musée de l’Armée rouvre ses espaces dédiés aux années 1815-1870, après la période de Louis XIV à Napoléon Ier inaugurée l’année dernière. Il s’agit d’une étape importante qui clôture une vaste entreprise de rénovation et qui permet au musée de l’Armée de présenter à nouveau l’ensemble de ses collections au sein d’une nouvelle muséographie moderne et didactique. Émilie Robbe nous dévoile les grandes lignes de ce nouveau parcours.


Bookmark and Share

Depuis le 20 mars, l’ensemble des salles de l’aile Orient du musée de l’Armée sont à nouveau ouvertes au public après quatre années de travaux.
- La visite débute avec, au rez-de-chaussée, les deux anciens réfectoires des pensionnaires de l’Hôtel des Invalides, tous deux décorés de peintures murales dues à Jacques Antoine Friquet de Vauroze (1648-1716). Réalisées en 1677-78, ces décors retracent les principaux épisodes de la guerre de Dévolution (1667-1668) et ont fait l’objet d’une importante campagne de restauration.
- Ces deux réfectoires sont intégrés au nouveau parcours de visite. L’un, dit « salle Turenne », évoque l’affectation première de l’espace – celle d’accueillir les repas des pensionnaires des Invalides – par un alignement de tables, présentant aux visiteurs documents écrits et graphiques, tout en leur fournissant des clefs de découverte des Invalides. L’autre, dit « salle Vauban », présente un important cortège de treize cavaliers du Consulat jusqu’au Second Empire, provenant pour partie des ateliers des peintres Ernest Meissonnier et Édouard Detaille.

- A l’étage, le parcours, qui s’étend de Louis XIV à Napoléon III, propose une visite chrono-thématique confrontant contexte politique et contexte militaire. Il se décompose en six temps : La vie militaire aux XVIIe et XVIIIe siècles, la Révolution armée, les guerres de l’Empire, Napoléon, 1815-1851 et enfin 1852-1870.
- Après la première ouverture de la période de « Louis XIV à Napoléon Ier » en mai 2009, est désormais accessible à la visite la seconde partie « des Cent-Jours à la Commune ».

Les Cent-Jours ou le retour de « l’Aigle »

- Cette séquence évoque principalement la bataille de Waterloo et la fin de l’armée impériale. Parmi les objets marquants, on peut retenir la cuirasse transpercée par un boulet ayant appartenu au carabinier Fauveau.
- Vient ensuite la Seconde Restauration avec les règnes de Louis XVIII et de Charles X. Cette séquence s’attache à présenter la série de réformes visant à transformer l’appareil militaire avec le rétablissement de la Maison du Roi, la création d’une Garde royale protectrice du(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires