Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Rembrandt (1606-1669) par André Malraux

extraits sonores du film "Journal de voyage d’André Malraux à la recherche des arts du monde entier."

Dans cet extrait du film de Jean-Marie Drot, "Journal de voyage avec André Malraux, à la recherche des arts du monde entier", laissez-vous guider sur les pas d’un des maître du clair-obscur : André Malraux vous plonge dans l’univers pictural de Rembrandt (1606-1669).


Bookmark and Share

En 13 films d’environ 52 minutes chacun, Jean-Marie Drot retrace le voyage artistique d’André Malraux. Nous voilà au cœur de la pensée esthétique de celui qui fut Ministre de la culture de 1959 à 1969. Du Moyen-Orient jusqu’au Mexique en passant par le Japon, la Grèce, la caméra de Jean-Marie Drot a suivi cet homme passionné d’art qui aura passé 50 ans de sa vie à en déchiffrer les arcanes.


Destination de cette promenade malrucienne : la Hollande. Amsterdam et son port, ses ruelles sombres, son marché aux fleurs, véritables mines d’inspiration où Van Gogh, Rubens, Vermeer, Rembrandt ont trempé leurs pinceaux. Rendez-vous donc en Hollande avec Malraux, dans ce pays qui s’est retrouvé tour à tour sous la domination des Bourguignons et des Espagnols, mais qui n’a cessé de se construire sa propre identité culturelle. Celle-ci passe bien évidemment par l’art, avec notamment l’âge d’or de la peinture hollandaise du XVIIème siècle emmené par des maîtres comme Rembrandt.



- Rembrandt, justement : Canal Académie vous amène à sa rencontre avec pour guide André Malraux.

Dans notre retransmission, retrouvez Jean-Marie Drot qui présente ses entretiens avec Malraux, une émission proposée par Claude Carrez de Radio Chrétiennes Francophones (RCF) de Lyon, qui a bien voulu offrir cette émission à Canal Académie.


Dialogue entre la mort et l’art

Ce film, 6ème opus de la série « journal de voyage d’André Malraux » est empreint d’une émotion particulière puisque c’est le premier épisode tourné après la mort de Malraux, le 23 novembre 1976. A ce sujet, Jean-Marie Drot évoque le trouble personnel qu’il a ressenti dans la solitude de la salle de montage. La mort est donc subrepticement présente, apportant le poids de la mélancolie, mais enveloppant aussi chaque mot, chaque réflexion d’André Malraux, d’une aura quasi «prophétique.» S’instaure alors curieusement entre Rembrandt et Malraux, « un dialogue entre la mort et l’art » selon Jean-Marie Drot qui souligne l’importance qu’avait le peintre aux yeux de Malraux :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires