Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les Alliances françaises en Russie

Entretien avec Elisabeth Braoun, coordinatrice des Alliances Françaises en Russie au Service de Coopération et d’Action Culturelle

Regard d’une Française sur la présence culturelle de la France en Russie. Notre invitée Elisabeth Braoun est la coordinatrice des onze Alliances françaises en Russie. Elle ne manque pas d’évoquer aussi cette Russie mythique, la vie à Moscou, Saint-Pétersbourg, en restant néanmoins proche de la réalité quotidienne.


Bookmark and Share

L'évocation de la Russie fait surgir les vastes étendues, la toundra, les bateliers des grands fleuves, mais aussi, des cosaques aux soviets, une imagerie turbulente qui va du blanc au rouge, de la Sainte Russie des tsars à celle de la Révolution d'Octobre. Autant de stéréotypes à déconstruire, nous dit Élisabeth Braoun si l'on veut « apporter une nouvelle représentation plus proche de la réalité russe ».

La Russie et la France

A partir du XVIIIe siècle, sous règne de la Grande Catherine, le français était devenu une langue quasiment officielle des élites russes. Notre langue a véhiculé aussi bien le bon goût de l’aristocratie que les idées subversives des Lumières. La langue française était connue de tous les grands écrivains russes, qui parfois étaient bilingues, comme Pouchkine et Tourgueniev. Une partie des œuvres complètes de Pouchkine contient plusieurs textes en français, par ex. sa correspondance, et même certains essais.

La francophonie à l’ancienne en Russie comportait donc aux yeux des Russes des ambiguïtés : la déchirure entre l’acculturation à l’occidentale en contradiction dynamique et parfois dramatique avec la culture de la Russie profonde ancienne.

L’invasion napoléonienne a sûrement rajouté à cette contradiction entre francophilie et francophobie.

Ainsi on peut dire – en exagérant un peu – que la culture française et la langue, a un apport majeur dans la conscience nationale russe.
C'est-à-dire d’un côté l’ouverture vers l’Occident et la modernité et de l’autre la fermeture et la défense de la société traditionnelle russe populaire et orthodoxe.

Cette contradiction, est-elle toujours valable aujourd’hui et comment se projette-t-elle sur la francophilie ou la francophobie aujourd’hui ? Elisabeth Braoun explique.


Les Alliances Françaises de Russie

Citons l’Ambassadeur de France en Fédération de Russie :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires