Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Christine de Suède, une Européenne de la musique, par Philippe Beaussant, de l’Académie française

Tout ce que la musique du Grand Siècle doit à la Reine au destin étonnant...

Philippe Beaussant, de l’Académie française, s’est pris de passion pour la reine Christine de Suède (1626-1689) dont il décrit ici la personnalité hors du commun, les relations qu’elle entretint avec les Cours européennes et surtout le rôle qu’elle a joué dans les créations musicales du Grand Siècle. Partagez avec notre invité un grand moment de musique !


Bookmark and Share

Le 6 juin 1654, la reine Christine de Suède abdique, renonce au trône. Elle a 28 ans, elle veut être libre. Et elle va l'être au point de devenir l'un des personnages les plus « hors-normes » du XVIIe siècle.

Philippe Beaussant, en rédigeant ses célèbres ouvrages sur Louis XIV, Lully, Stradella, [our n'en citer que quelques-uns- a de nombreuses fois croisé la Reine au destin étonnant. Au point qu'il a décidé de lui consacrer son prochain livre. Pourquoi ? Parce que, selon lui, les rares biographes de Christine de Suède, n'ont que chichement évoqué son influence sur la musique et ses relations avec les arts, s'intéressant plus aux côtés provocateurs de sa vie.

"C'est l'un des personnages les plus passionnants du XVIIe siècle" reconnait Philippe Beaussant. À travers les musiciens, il a découvert, par exemple, que l'on avait monté pour elle le premier opéra jamais joué en Belgique, sur sa demande, Ulysse dans l'île de Circé, de Zamponi (depuis, le Centre de musique baroque de Versailles l'a remonté à Bruxelles justement). Elle venait d'abdiquer, a quitté la Suède, s'est rendue à Hambourg, puis à Bruxelles et là, ayant entendu parler de cet opéra, a demandé qu'on le lui joue : "On s'est véritablement ruiné, explique notre invité, pour lui offrir une représentation grand luxe avec décors, machines, etc. Je pense que c'est la première fois qu'elle voyait un opéra, même si en Suède, elle avait fait beaucoup de musique".
Philippe Beaussant la qualifie d'Européenne de la musique : elle s'est promenée partout en Europe et partout où elle passait, elle faisait de la musique, et par-dessus les frontières.

Née le 18 décembre 1626 à Stockholm, Christine est la fille de Gustav Adolf, l'un des plus grands rois du XVIIe siècle, et même, selon Philippe Beaussant, de l'Histoire. Il meurt en guerre quand elle a 6 ans, et la voilà reine.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires