Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Eclairage sur la politique étrangère de la France avec Jean-David Levitte, de l’Académie des sciences morales et politiques

Le conseiller diplomatique à l’Elysée s’entretient avec Jacques Paugam

Jean-David Levitte, de l’Académie des sciences morales et politiques, est conseiller diplomatique à l’Elysée depuis 1995 et représentant de la France auprès de l’office des Nations Unies à Genève. Ancien ambassadeur à Pékin et à Washington, figure majeure de la politique étrangère française, il analyse ici les grands enjeux internationaux d’hier et d’aujourd’hui, le rôle spécifique que l’Europe et la France ont à y jouer. Entre analyse du passé, décorticage des enjeux actuels et ouverture sur l’avenir, il nous offre un regard éclairant et panoramique sur la France, l’Europe et les relations internationales.


Bookmark and Share

Emission enregistrée le 21 janvier 2010. Le texte ci-dessous ne retranscrit pas l'intégralité des propos de notre invité mais les résument en les respectant au mieux. Pour en saisir toute la portée et les nuances, il convient d'écouter l'émission.

Jacques Paugam propose d'aborder plusieurs thèmes.
- les changements sur le plan international depuis 1995
- aujourd'hui, les plus grandes urgences
- place de la France, sa spécificité
- questions plus personnelles.


L’évolution des enjeux internationaux : entre harmonie et rivalités

À son entrée en fonction auprès de Jacques Chirac en 1995, explique notre invité, le monde laissait tout juste derrière lui cinq décennies d’ordre bipolaire pour entrer dans une décennie unipolaire. Après la chute du mur de Berlin et le démantèlement de l’Union soviétique, la vie internationale, jusqu’alors structurée par l’opposition entre États-Unis et URSS, se trouvait soudainement dominée par la seule superpuissance américaine. Et ce jusqu’en 2001-2003, années où les attaques du 11 septembre (auxquelles il a "assisté" de son bureau aux Etats Unis) et l’entrée en guerre contre l’Irak ont montré les limites de cette grande puissance.
Depuis 2003, nous entrons progressivement dans un monde multipolaire. Plus qu’à un amoindrissement de la puissance américaine, dont les atouts sont intacts, c’est à l’essor parallèle - et parfois fulgurant - d’autres puissances que l’on assiste.
L’évolution la plus massive est bien sûr celle de la Chine, propulsée du rang de pays pauvre à celui de premier exportateur mondial, devant l’Allemagne, et bientôt à celui de deuxième économie mondiale, derrière les États-Unis et à la place du Japon. Mais avec la Chine, ce sont l’Inde, le Brésil et même la Russie (qui retrouve peu à peu ses marques sur la scène internationale).
La conjoncture actuelle rappelle un peu « le concert des Nations » du XIXe siècle, situation d’équilibre entre plusieurs pôles, ayant prévalu à partir de 1815, avant d'évoluer vers la cristallisation de deux alliances antagonistes et de déboucher sur la guerre en 1914.
- Aussi la question fondamentale aujourd’hui est-elle aux yeux de Jean-David Levitte de savoir si le nouvel ordre multipolaire du monde demeurera harmonieux ou aboutira, comme le(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires