Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Livre des Trois Âges, un traité pour le roi Louis XI

présenté par Philippe Contamine de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historienne Lydwine Scordia

Au crépuscule du règne de Louis XI, le médecin et astrologue Pierre Choinet écrit un poème traitant à la fois d’éducation, de foi, de gouvernement et de guerre. Destiné au roi, ce texte magnifique composé de douze miniatures rappelant les riches heures du Duc de Berry, est à la fois moral et politique. Longtemps incompris, le fac-similé vient d’être opportunément commenté et édité dans son intégralité par l’historienne Lydwine Scordia. Elle est l’invitée de Canal Académie avec son ancien professeur Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.


Bookmark and Share



Au cours d'un dialogue d'érudition et de passion, Philippe Contamine et Lydwine Scordia présentent un texte peu connu et pourtant d'une grande richesse: "Le Livre des Trois Âges". Ce poème de plus de 600 vers a été rédigé par un certain Pierre Choinet vers 1482-1483. Médecin de son état à Rouen, il entre au service du roi Louis XI à la fois comme astrologue et médecin et il rédige à son intention "Le Rosier des Guerres". A la différence de ce dernier manuscrit bien connu des professeurs et des étudiants en Histoire médiévale, le "Livre des Trois Âges" va longtemps rester négligé par l'historiographie, qui l'a toujours considéré comme un texte moralisateur et donc ennuyeux, rédigé à l'intention d'un roi à l'agonie.

Ce texte incompris, véritable objet d'art, présente les trois âges de la vie : de la jeunesse à la vieillesse en passant par l'âge de la virilité. A travers ce triptyque, sont décrites les vertus et les erreurs des hommes en un siècle de foi et d'espérance chrétienne : "A partir du moment où l'homme a sa connaissance, il doit œuvrer au salut de son corps et de son âme. Les trois parties du traité seront Jeunesse, Virilité et Vieillesse. Chaque âge a un rapport spécifique avec les biens matériels et les vertus. En chacun, la raison doit dominer la volonté. Selon que l'on sera vertueux ou vicieux, la bonne ou la mauvaise réputation s'en ressentira. D'où la nécessité de l'éducation, que l'auteur appelle "doctrine". L'homme est libre de choisir le bien ou le mal. (...)".

Mais derrière cette description des devoirs et des libertés de l'homme et notamment du roi, le critique doit faire appel à son imagination pour découvrir une richesse qui se cache derrière chaque mot ou chaque représentation. Pouvoir, gouvernement, économie, chasse, guerre et foi sont les thèmes dominants à la fois le texte et l'image. Le "Livre des Trois Âges", selon l'expression de Lydwine Scordia, nous apparaît ainsi comme un meuble à secrets qui ne s'ouvre qu'avec des clés d'interprétation révélant la puissance imaginative de l'écrivain et du peintre de l'époque.

Les invités

Philippe Contamine est membre de l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, professeur émérite d'histoire médiévale à(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires