Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Titien, le chant du cygne par Philippe Beaussant, de l’Académie française

Entretien avec l’auteur sur les ultimes tableaux de Titien

Philippe Beaussant, de l’Académie française, admire tellement Titien qu’il consacre un ouvrage entier aux derniers tableaux du maître. Dans cette interview, il nous en offre un commentaire passionné, et nous fait comprendre pourquoi Titien modifie notre manière de regarder les portraits : "il a inventé le mystère des yeux" explique-t-il !


Bookmark and Share

Dans cette émission, allons-nous ensemble feuilleter un livre ou admirer des tableaux ? Avec Philippe Beaussant, de l’Académie française, il nous arrive toujours la même impression : on se croit dans un livre et voilà qu’on est aussi entraînés à écouter de la musique et à admirer de la peinture ! Il nous avait déjà proposé ce même déroutant et fascinant tourbillon de l’histoire des arts, dans son inoubliable ouvrage Passages, de la Renaissance au Baroque. Le voici qui réitère avec ce nouvel ouvrage intitulé Titien ou le chant du cygne (paru chez Fayard fin 2009).

Philippe Beaussant raconte tout d'abord comment lui est venue cette idée de traiter des chants du cygne d'artistes qu'il aime : Bach, Strauss, Rembrandt et bien sûr, Titien. Il affirme avoir découvert "le chant du cygne" de Titien, par hasard, et ce fut « l’une des plus troublantes rencontres que j’aie jamais faites avec ce que l’on appelle une œuvre d’art ».

Histoire d'un tableau terrifiant

Le supplice de Marsyas, il l'a découvert dans un pays dont il ignorait tout, la Moravie. Quand Titien peint ce tableau il a 85 ans, en 1571 (il est mort en 1576). On y voit Apollon écorcher lui-même le pauvre satyre la tête en bas. Mais il est un personnage qui a fasciné Beaussant : le roi Midas à la fine couronne (le détail sert de couverture à son livre). Mais le plus extraordinaire, c'est que Midas, c'est Titien ! « Quel peintre à 85 ans, a jamais osé représenter son propre visage à l’instant où sont en train de lui pousser des oreilles d’âne » ?

Titien et l'art du portrait

Puis Philippe Beaussant nous fait comprendre comment Titien a révolutionné l’art du portrait : « l’art du portrait, Titien est en train de le transfigurer ; il réside d’abord dans le pouvoir de multiplier le mystère du regard. Titien invente le mystère des yeux. Il nous oblige à regarder d’une manière différente tout visage peint par lui ».

Et dans son livre, on lit à ce sujet : «Comment se fait-il que des yeux peints par Titien nous obligent à nous interroger sur ce qu’a été, de son vivant, cette personne(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires