Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Comment fabrique-t-on une crise sanitaire... virtuelle ?

Avec André Aurengo, membre de l’Académie nationale de médecine

"Comment fabrique-t-on une crise sanitaire virtuelle ?" Derrière cette provocation se cache l’inquiétude du professeur André Aurengo. Peur du téléphone portable, de l’eau du robinet, du vaccin contre l’hépatite B..., ces questions souvent infondées finissent, sous la pression de l’opinion publique, par enclencher un principe de précaution, et parfois des mesures gouvernementales qui au lieu de rassurer la population, l’inquiète : on lui cachait bien quelque chose. Faites le point sur les vraies et les fausses psychoses avec un médecin dont le discours est à contrecourant de bien des opinions à la mode.


Bookmark and Share

Cette émission a été enregistrée fin novembre 2009.

Vrai ou faux :
-* La grippe A est-elle une vraie crise sanitaire ?

« Pour moi, c’est une vraie crise sanitaire, même si je ne suis pas spécialiste en la question. Elle peut faire beaucoup de mort comme la grippe saisonnière. On ignore la dangerosité de cette pandémie » explique André Aurengo. Cependant, il demeure plus réservé quant aux actions politiques : « le fait de prendre cette pandémie très au sérieux, de préparer des alternatives au système bancaire à l’électricité, à l’approvisionnement dans les magasins… sont des mesures censées. En revanche on ne peut pas dire que la campagne de vaccination se soit fait dans la simplicité ! »
André Aurengo regrette qu’on n’ait pas impliqué plus tôt les médecins généralistes, auxiliaires indispensables pour vacciner et comme relais d’opinion.


-* Le téléphone portable est-il une vraie crise sanitaire ?

Non, le téléphone portable et ses ondes ultra-courtes n’est pas une crise sanitaire.
« Il n’existe pas de mise en évidence scientifique d’une pathologie : nous ne constatons pas d’explosion de tumeurs du cerveau alors que nous sommes aujourd’hui plusieurs milliards dans le monde à téléphoner avec ». Oui le téléphone portable peut provoquer des échauffements et c’est la raison pour laquelle il est recommandé de ne pas l’utiliser trop longtemps. En revanche les risques de cancer, d’Alzheimer ou encore de neurinome de l’acoustique sont totalement infondés.
L’OMS, le comité scientifique européen( SCENIHR), l’agence française de sécurité sanitaire de l'environnement (Afsset) se sont prononcés sans ambigüité sur la question : à savoir une innocuité des antennes relais elle-mêmes et une certitude d’innocuité des portables jusqu’à 10 ans.


-*(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires