Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Delsol sur Weil : l’hommage d’une philosophe à une philosophe

Entretien avec Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques

Chantal Delsol évoque tout son attachement à « une pensée inoubliable », celle de l’énigmatique et inclassable Simone Weil, qui a bousculé et ému plusieurs générations. Elle rappelle les conditions dans lesquelles la jeune philosophe a rédigé son oeuvre.


Bookmark and Share

Cet ouvrage "Simone Weil" paru dans la collection "Les Cahiers d'Histoire de la Philosophie", publié par les Editions du Cerf, a été placé sous la direction de la philosophe Chantal Delsol de l’Académie des Sciences Morales et Politiques qui a incité des spécialistes de la pensée de Simone Weil, de rang international, -Gabriella Fiori, Robert Chenavier, André Devaux, Bertrand Saint Sernin, Francis Jacques, Emmanuel Gabrielli- à analyser les aspects multiples de l’œuvre de celle-ci.




"Je pense, dit Chantal Delsol, que la vision de Simone Weil est tout à fait originale, tout comme son personnage, parce qu'il est pris dans une tourmente ; sa vie se déroule en effet dans un moment crucial pour l’Europe, et elle saisit ces évènements à bras le corps pour philosopher autour d’eux et sur eux. Véritablement, elle a une pensée qui marque. Bien sûr il y a des influences comme toujours, mais elle a vraiment une pensée à elle qui se situe aux abords de la philosophie et aussi de la mystique, de la pensée sociale ; c’est puissant, et son style est magnifique.

Elle est morte à 34 ans. Je trouve impressionnant la maturité dont elle fait preuve ; elle a une œuvre immense produite en très peu de temps et qui n’a pas été véritablement sur le moment construite : elle disait toujours qu’elle se penchait sur un livre qu’elle ne terminait finalement jamais, mais elle écrivait énormément ; et ce sont tous ces « morceaux », ce n’est pas péjoratif bien sûr, qui ont été ramassés patiemment par ses parents d’abord, par des amis ou des commentateurs ensuite, et qui regroupés constituent son oeuvre.

Mais le nombre de textes qu’elle a écrits reste absolument extraordinaire pour cette période pendant laquelle elle a travaillé, même si sa santé précaire ne lui permettait pas de le faire en permanence. Très active, elle a fait du militantisme, a participé à un certain nombre d’actions, d’organisations, tout en écrivant abondamment.

Un électron libre qui n'a pas laissé de système

Elle n’a pas cherché à construire une pensée autour d’un axe qu’elle aurait pour ainsi dire prémédité ; elle a pensé, j’allais dire, au jour le jour ; bien sûr elle avait un axe mais il était intérieur,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires