Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les mots des religions : les trois saintes Catherine

par Sylvie Barnay, maître de conférences à l’Université de Metz

Les Catherine sont fêtées le 25 novembre. Mais quelle est la sainte commémorée puisque l’histoire en compte plusieurs ayant porté ce prénom ? Sylvie Barnay les présente ici : Catherine d’Alexandrie, Catherine de Sienne, Catherine Labouré et explique les symboles attachés à leur image, notamment le fameux chapeau des catherinettes !


Bookmark and Share

Le culte rendu à sainte Catherine d’Alexandrie, attesté dès le début du IVe siècle, connaît d’emblée un immense succès en Orient. Le récit de sa passion est recopié, amplifié et traduit en diverses langues. Le mont Sinaï où la sainte est enterrée fait l’objet d’un pèlerinage important attesté dès le VIe siècle et qui se développe autour de l’an mil. Les croisades contribuent à répandre le culte de sainte Catherine en Occident.



C’est la Légende dorée du dominicain Jacques de Voragine qui, au milieu du XIIIe siècle, va contribuer à populariser la légende de sainte Catherine d’Alexandrie. Selon la légende dominicaine, Catherine est la fille du roi Costus. Un jour, l’empereur Maxence vient au palais. Il admire son éloquence et sa sagesse. Il la confronte aux plus grands sages du royaume chargés de démontrer la vanité de sa religion. Mais Catherine refuse de l’épouser. Furieux de cet échec, l’empereur la fait enfermer en prison où elle reçoit la visite des anges qui lui apportent une nourriture venue du ciel. Puis, après divers rebondissements, l’empereur fait préparer les instruments de son supplice : quatre roues entourées de scies de fer et de clous très pointus. Mais un ange détruit l’effroyable instrument de torture. L’empereur ordonne alors qu’elle soit décapitée…

Le légendaire médiéval est à l’origine de la représentation iconographique la plus fréquente de la sainte. Catherine de Sienne est souvent représentée avec la roue, instrument de son supplice et de sa Passion. Elle présente également sur de nombreuses peintures la couronne du martyre.

Sainte Catherine est la patronne des avocats, des philosophes et des universitaires, en souvenir de l’épisode qui la confronte aux plus grands sages du royaume. Elle est également la patronne des charrons ou fabricants de roues de chars qui évoquent les roues de son supplice. Elle est aussi la patronne des nourrices (du lait jaillit de son corps lors de sa décapitation, selon la Légende dorée : «(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires