Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Séance publique annuelle 2009 de l’Académie des beaux-arts

Retransmission de la cérémonie du 18 novembre 2009 (extraits)
Le 18 novembre 2009, sous la Coupole de l’Institut de France, s’est déroulée la séance publique annuelle de l’Académie des beaux-arts. Après un hommage aux académiciens disparus pendant l’année, le palmarès des prix décernés par l’Académie pour 2009 a été proclamé. Le Secrétaire perpétuel a prononcé, devant ses confrères, les lauréats et les invités, un discours sur Les fleurs dans la peinture. Nature et Symboles. Voici des extraits de cette séance.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU532
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou532.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida5138-Seance-publique-annuelle-2009-de-l-Academie-des-beaux-arts.html
Date de mise en ligne : 29 novembre 2009

Le sculpteur Antoine Poncet, président de l’Académie cette année a ouvert la séance et prononcé un discours en hommage aux disparus et fait observer une minute de silence.
L’architecte Roger Taillibert, vice-président de l’Académie a proclamé le palmarès 2009. Plus de 40 prix ont été remis, représentant un total de plus de 520.000 €, montant auquel il faut ajouter plus de 500.000 € d’aides et encouragements que l’Académie distribue annuellement aux artistes. L’Académie des beaux-arts encourage chaque année des artistes accomplis ou de jeunes artistes au seuil de leur carrière. Elle procure à la fois une reconnaissance institutionnelle et une aide financière parfois substantielle.

Arnaud d'Hauterives, Secrétaire perpétuel, Antoine Poncet, Roger Taillibert, membres de l'Académie des beaux-arts, le18 novembre 2009 ( de gauche à droite)
Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel, Antoine Poncet, Roger Taillibert, membres de l’Académie des beaux-arts, le18 novembre 2009 ( de gauche à droite)
© Canal Académie

Toutes les disciplines de arts sont concernées : peinture, architecture, gravure, sculpture, musique, cinéma et audiovisuel, photographie.

Parmi les principaux prix :
- Les Prix de la Fondation Simone et Cino Del Duca (50 000 euros chacun) décerné à Ernest Pignon-Ernest pour la peinture, Raymond Masson pour la sculpture, Tristan Murail pour la composition musicale
- Le Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral (40 000 euros) à l’ensemble vocal Aedes dirigé par Mathieu Romano
- Les Prix Pierre Cardin dans les sections de peinture, sculpture, gravure, architecture, composition musicale (7623 euros chacun) récompensent en 2009 : Marco Velk, Perrine Lievens, Vinciane Albretch, Alexandre Herrou et Raphaël Cendo
- Le Prix de Photographie ( 15 000 euros) décerné à Thibault Cuisset
- Le Prix François-Victor Noury récompense un cinéaste (20 000 euros), Rémy Bezançon
- Le Prix du cercle Montherlant récompense l’auteur d’un livre d’art (10 000 euros), Fabrice Hadjaj en 2009
- La Prix Simone Lurçat, prix unique de bibliophilie en France, d’une valeur de 7 500 euros, décerné à Petr Herel en 2009.

Dans son discours Les fleurs en peinture. Nature et symboles, Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel a rendu hommage à ces "compagnes de fantaisies et de l’amour fou, symboles de la beauté des femmes et de la brièveté de la vie", considérées comme un sujet mineur en peinture.

Extrait :

C’est qu’au-delà de leur touchante simplicité, celles-ci gardent jalousement leur mystère. Les plus grands, Dürer, Zurbaran, Fantin-Latour ou Monet, ne s’y sont pas trompés et ont éprouvé leur art à la perfection harmonieuse des proportions, des matières et des coloris. C’est pourquoi, j’ai souhaité évoquer aujourd’hui ce sujet avec vous et montrer que, loin d’être un sujet insignifiant, la fleur s’impose au contraire dans l’œuvre des peintres comme symbole de l’humaine condition et comme fragment de la beauté du monde.

Séance publique annuelle de l'Académie des beaux-arts, Coupole de l'Institut de France, 18 novembre 2009
Séance publique annuelle de l’Académie des beaux-arts, Coupole de l’Institut de France, 18 novembre 2009
© Canal Académie

L’Académie des beaux-arts comporte une section musicale de grand renom qui ponctue la proclamation du palmarès par des extraits musicaux, offrant au public un moment privilégié. L’Orchestre Colonne sous la direction de Laurent Petitgirard, membre de l’Académie, a interprété Edina, Poème symphonique en un mouvement du compositeur Marcel Landowski (Secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-arts, Chancelier de l’Institut, 1915-1999). Au cours de la cérémonie, l’orchestre a également interprété Ma Mère l’Oye (extraits), Petit Poucet ; Laideronnette, Impératrice des pagodes et Le jardin féérique, de Maurice Ravel.

L’ensemble vocal Aedes, lauréat du prix Liliane Bettencourt pour le chant Choral, dirigé par Mathieu Romano a interprété Le tombeau de Louise Labé composé par Maurice Ohoma (1913-1997) sur le poème « O beaus yeus bruns », de Louise Labé, puis Un soir de neige et Petite cantate de chambre sur des textes de Paul Eluard, composés par Francis Poulenc.

Chaque année la séance s’achève par La Fanfare de La Péri de Paul Dukas.

Séance publique annuelle de l'Académie des beaux-arts, Coupole de l'Institut de France, 18 novembre 2009
Séance publique annuelle de l’Académie des beaux-arts, Coupole de l’Institut de France, 18 novembre 2009
© Canal Académie

En savoir plus

- Palmarès 2009 de l’Académie des beaux-arts : sur la page Actualité du site Internet de l’Académie, retrouvez le Palmarès et les discours prononcés.
- Antoine Poncet de l’Académie des beaux-arts
- Roger Taillibert de l’Académie des beaux-arts
- Arnaud d’Hauterives de l’Académie des beaux-arts
- Laurent Petitgirard de l’Académie des beaux-arts
- Prix et concours proposés à l’Académie des beaux-arts
- L’Orchestre Colonne
- L’Ensemble vocal Aedes






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires