Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Eric-Emmanuel Schmitt : Je veux garder l’esprit d’enfance avec une âme d’adulte

Troisième émission d’une série de quatre proposée par Virginia Crespeau

Eric-Emmanuel Schmitt expose les grands thèmes de chacun de ses romans et nous en propose différentes lectures qui permettent de passer d’heureux instants aux côtés de Jun, « Le sumo qui ne pouvait grossir », de Mozart dans « Ma vie avec Mozart » ou de Pilate dans « L’Evangile selon Pilate ».


Bookmark and Share

Canal Académie reçoit l’un des auteurs francophones les plus lus et les plus représentés dans le monde, ses pièces sont jouées dans le monde entier, son œuvre est traduite dans plus de vingt langues : Eric-Emmanuel Schmitt, philosophe, écrivain, auteur de théâtre, metteur en scène de cinéma.



Né en 1960, normalien, agrégé, docteur en philosophie, Eric-Emmanuel Schmitt n’est pas l’homme d’une seule passion : son tout premier rêve était de devenir musicien … Il consacre par la suite, sa thèse de doctorat ainsi qu'une pièce de théâtre à l'esthète libertin, qui en plein siècle dit des Lumières, osa affirmer qu'il écrivait des traités de philosophie populaire : Denis Diderot

De nombreux prix

- En 2000, l'Académie Française lui décerne le Grand Prix du Théâtre pour l'ensemble de son œuvre
- En 2004, il reçoit le Grand Prix du Public à Leipzig, le Deutscher Bücherpreis pour son récit Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran.
- A Berlin, il remporte le prestigieux prix Die Quadriga pour "son humanité et la sagesse dont son humour réussit à nourrir les hommes".
- En ce même automne 2004, le magazine Lire effectue un sondage auprès des Français pour qu'ils désignent les "livres qui ont changé leur vie" : Oscar et la dame rose -fait exceptionnel pour un auteur vivant- se trouve cité avec La Bible, Les trois Mousquetaires ou Le Petit Prince. Toutes ses œuvres sont publiées chez Albin Michel.



Peut-on considérer son dernier ouvrage « Le sumo qui ne pouvait pas grossir » comme un roman ou comme un conte ?
« J’ai parfois un peu de mal à donner un genre à mes livres. En fait, « Le sumo qui ne pouvait pas grossir » est un petit roman ou une sorte de récit initiatique ou de conte, en tous cas il appartient à un ensemble qui s’appelle le cycle de l’Invisible qui avait commencé avec Milarépa sur le bouddhisme, ensuite il y avait eu M. Ibrahim et les fleurs du Coran, Ibrahim étant(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires