Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

René Girard, de l’Académie française

Discours de sa remise d’épée et de sa réception sous la Coupole

Ecoutez les discours de Michel Albert, Jean-Pierre Dupuy, Marc Fumaroli, René Girard et Michel Serres prononcés à l’occasion de la réception de René Girard à l’Académie française, en décembre 2005.


Bookmark and Share

Canal Académie vous propos d'écouter les discours de :

- Michel Albert, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques

- Jean-Pierre Dupuy, professeur à l'Ecole Polytechnique

- Marc Fumaroli, de l'Académie française

- René Girard, de l'Académie française

- Michel Serres, de l'Académie française

Discours prononcés à la Sorbonne à l'occasion de la cérémonie de remise de l'épée (8 décembre 2005),
et sous la Coupole de l'Institut de France, lors de la réception à l'Académie française (15 décembre 2005).


De la candidature à la réception :

La mort d'un académicien entraîne la déclaration de vacance du fauteuil dont il était titulaire.
Toute personne peut se porter candidat à ce fauteuil.
Si les gens de lettres sont nombreux dans la Compagnie, il n'est pas indispensable d'appartenir aux professions littéraires pour être élu. Des hommes d'État, des ecclésiastiques, des philosophes, des juristes, des savants, des médecins, des historiens, etc, siègent aux côtés des écrivains.

L'acte de candidature se fait par simple lettre adressée au Secrétaire perpétuel.
Il existe aussi une procédure de présentation de candidature posée par un ou plusieurs membres de l'Académie.
L'usage veut que le candidat offre de rendre visite à chacun des académiciens. Certains d'entre eux acceptent, d'autres déclinent cette offre.
Est élu le candidat qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés, laquelle n'est parfois atteinte qu'après plusieurs tours. Le quorum est de vingt présents.
L'élection ne devient définitive qu'après approbation du président de la République, protecteur de l'Académie, qui la manifeste en donnant audience au nouvel élu.

Le nouvel élu se fait confectionner un costume avec broderies (le célèbre habit vert), agrémenté d'un bicorne, d'une cape et d'une épée dont sont dispensés les femmes et les hommes d'Église.
Il doit composer un discours de remerciement, dans lequel il n'omettra pas de prononcer l'éloge de son prédécesseur.
Huit jours avant la réception publique, le nouvel académicien est installé par ses pairs en séance ordinaire.
La réception solennelle se tient sous la Coupole en(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires